Après avoir terminé cinquième à l’issue de sa première saison en Championnat du Monde Moto3, Joan remportait magnifiquement le titre cette année avec 11 victoires, 13 podiums au total et 1 pole position. Il vient de quitter l’équipe Leopard Racing pour tester à Jerez une Kalex de l’équipe Marc MDS.

Joan Mir s’est vraiment révélé cette année, après des débuts bons mais pas exceptionnels en Red Bull Rookies Cup en 2013 et 2014, puis avec la quatrième place finale du Championnat du Monde Junior Moto3 en CEV en 2015. Il a depuis énormément progressé, au point que beaucoup voient en lui un futur grand d’Espagne.

Cette semaine, le Champion du Monde Moto3 2017 a fait ses grands débuts en catégorie Moto2 sur la Kalex que Franco Morbidelli a mené au titre mondial au sein de l’équipe EG 0,0 Marc VDS. Il achevait sa première journée au rang de meilleur rookie, 13e en 1’43.270 à 1.397 seconde du leader Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46). Il parcourait 69 tours.

Il était de nouveau le meilleur rookie le deuxième jour, 16e temps en 1’42.741 à 1.223 seconde de Miguel Oliveira, tandis que Bo Bendsneyder (Tech3 Racing) et Romano Fenati (Marinelli Rivacold Snipers) se classaient 21e et 23e, et Jules Danilo (SAG Team) 25e.

Pour Joan Mir, « Je suis très content de cette journée, très satisfait du travail réalisé avec le team. »

« J’ai eu un bon feeling dès le premier jour et j’ai commencé à comprendre ce qui était nécessaire pour aller vite. C’est positif. »

« L’important est de continuer à s’améliorer, et ça a été le cas dès la deuxième journée d’essais, ce dont je suis très heureux. »

« Par rapport à la Moto3, c’est une machine totalement différente. En fait, tout est complètement différent. Si on roule comme en Moto3, on n’avance pas. »

« C’est quelque chose sur lequel il faut absolument travailler car après de nombreuses années en Moto3, le changement de catégorie est un peu difficile. Mais je suis content du travail effectué lors de ces tests de Jerez. »

Photo © A.Rivero pour Circuito de Jerez

Source : motogp.com / Dorna / Vidéopass