C’est par un temps à mettre un Vierge et une Mistral 610 dehors que les Moto2 abordent leur séance de réchauffement. Une mise en route dominicale humide pour un Grand Prix en Argentine qui promet d’être indécis. Un peu plus de 20°, autant dans l’air que sur la piste, sera la température de cette entame, épargnée par une pluie qui semble vouloir faire une pause après avoir nuitamment oeuvré.

Avant de se lancer dans les hostilités, voici notre tableau récapitulatif qui aide au devoir de mémoire…

 

#ArgentinaGP Moto2

2017

2018

FP1

1’44.943 Lorenzo Baldassarri

 1’44.461 Mattia Pasini
FP2

1’44.188 Franco Morbidelli

 1’44.802 Alex Marquez
FP3

1’46.100 Lorenzo Baldassarri

 1’57.379 Remy Gardner
Qualification

1’45.616 Miguel Oliveira

 1’56.137 Xavier Vierge
Warm Up

1’43.154 Miguel Oliveira

Course

Morbidelli, Oliveira, Lüthi

Record

1’42.809 Johann Zarco 2015

 

Au passage, puisque Jack Miller, Xavi Vierge (Dynavolt Intact GP) et Tony Arbolino (Marinelli Snipers) ont obtenu chacun leur première pole de la catégorie, ce Grand Prix d’Argentine égale dans la singularité le meeting du Qatar en 2017 où Maverick Viñales, Franco Morbidelli et Jorge Martín ouvraient aussi leur compteur de positions de pointe.

En 1’57.539, Sam Lowes réalise la première référence devant Marini qui se fait une frayeur et Nagashima, Mais Quartararo, bien réveillé, lui répond avant que Marini ne fasse un 1’57.153. Barbera se rappelle au bon souvenir de tous en prenant la seconde place. Gardner, de son côté, montre que la Mistral 610 aime ces conditions en se plantant au quatrième rang.

Roberts et sa NTS surprennent en prenant la seconde place derrière un Marini qui pousse son avantage à 1’56.597. Il tient jusqu’à cinq minutes du but, moment où Barbera se porte en tête en 1’55.652, un chrono qui trahit une amélioration rapide de la piste.

Marini en profite pour reprendre les commandes de la séance. Barbera ne lui répondra pas, ayant rejoint son stand alors que la dernière minute est entamée. Baldassarri est troisième devant Vierge, l’homme de la pole, et un Roberts détonnant avec son châssis NTS. Le leader du championnat Bagnaia suit, de même qu’Alex Marquez. Schrotter, Lowes, meilleur des KTM, et Oliveira ferment le top 10. Quartararo est quinzième, juste derrière son équipier Kent. Danilo est avant-dernier. Le meilleur débutant est Fenati, douzième.

Moto2 Argentine Warm-Up: Chronos

1 10 Luca MARINI Kalex 1’55.481
2 40 Hector BARBERA Kalex 1’55.652 0.171 / 0.171
3 7 Lorenzo BALDASSARRI Kalex 1’55.843 0.362 / 0.191
4 97 Xavi VIERGE Kalex 1’55.940 0.459 / 0.097
5 16 Joe ROBERTS NTS 1’55.946 0.465 / 0.006
6 42 Francesco BAGNAIA Kalex 1’56.039 0.558 / 0.093
7 73 Alex MARQUEZ Kalex 1’56.080 0.599 / 0.041
8 23 Marcel SCHROTTER Kalex 1’56.309 0.828 / 0.229
9 22 Sam LOWES KTM 1’56.363 0.882 / 0.054
10 44 Miguel OLIVEIRA KTM 1’56.419 0.938 / 0.056
11 9 Jorge NAVARRO Kalex 1’56.439 0.958 / 0.020
12 13 Romano FENATI Kalex 1’56.498 1.017 / 0.059
13 45 Tetsuta NAGASHIMA Kalex 1’56.589 1.108 / 0.091
14 52 Danny KENT Speed Up 1’56.594 1.113 / 0.005
15 20 Fabio QUARTARARO Speed Up 1’56.626 1.145 / 0.032
16 87 Remy GARDNER Tech 3 1’56.670 1.189 / 0.044
17 24 Simone CORSI Kalex 1’56.731 1.250 / 0.061
18 41 Brad BINDER KTM 1’56.975 1.494 / 0.244
19 54 Mattia PASINI Kalex 1’57.139 1.658 / 0.164
20 36 Joan MIR Kalex 1’57.181 1.700 / 0.042
21 77 Dominique AEGERTER KTM 1’57.193 1.712 / 0.012
22 89 Khairul Idham PAWI Kalex 1’57.473 1.992 / 0.280
23 27 Iker LECUONA KTM 1’57.481 2.000 / 0.008
24 51 Eric GRANADO Suter 1’57.657 2.176 / 0.176
25 32 Isaac VIÑALES Kalex 1’57.697 2.216 / 0.040
26 4 Steven ODENDAAL NTS 1’57.766 2.285 / 0.069
27 64 Bo BENDSNEYDER Tech 3 1’57.884 2.403 / 0.118
28 5 Andrea LOCATELLI Kalex 1’57.928 2.447 / 0.044
29 21 Federico FULIGNI Kalex 1’58.882 3.401 / 0.954
30 63 Zulfahmi KHAIRUDDIN Kalex 1’59.928 4.447 / 1.046
31 95 Jules DANILO Kalex 2’00.158 4.677 / 0.230
32 62 Stefano MANZI Suter 2’05.003 9.522 / 4.845