Avant Aragon, il y a eu Misano et un Grand Prix arrosé qui a permis à la marque Suter de renouer avec la victoire. Ceci grâce à une vielle connaissance de fabricant suisse de châssis, puisque c’est Dominique Aegerter qui a toiletté ainsi le palmarès de l’enseigne. Au passage, ce succès mettait fin à une série de 46 concrétisations de la part du concurrent allemand Kalex. L’occasion de se remettre en mémoire la place tenue par Suter en Grand Prix.

La marque éponyme du fondateur Eskil Suter a été une des premières à s’inscrire dans l’aventure du Moto2, en 2010.  En 2012, Suter était même présent dans les trois catégories qui animent les Grands Prix : en Moto3 avec une Suter-Honda, en Moto2 avec le châssis MMX2, et aussi en MotoGP avec une Suter-BMW. En 2013, la partie technique du Mahindra Racing en Moto3 a été gérée en Suisse.

En 2016, les Suisses se sont fait dévorer par l’ogre Kalex. Les voilà revenus. Au bilan, avec le Moto2, Suter revendique un total de 96 podiums, trois titres de championnat de constructeurs et un titre mondial de conducteur, conquis avec Marc Márquez 2012.

Dans le détail, ça nous donne :

2010: 4 victoires, sept secondes et six troisièmes places

2011: 11 victoires, neuf deuxièmes et cinq troisièmes places

2012: 9 victoires, sept secondes et sept troisièmes places

2013: 4 victoires, trois deuxièmes et huit troisièmes places

2014: 3 victoires, quatre secondes et sept troisièmes places.

2017: 1 victoire.

Marc Márquez a assuré pas moins de 25 podiums pour Suter, tandis que Tom Lüthi suit avec 20 podiums. Tom Lüthi était, avant Aegerter et Misano 2017, le dernier pilote à avoir rapporté un succès à Suter. C’était le 9 novembre 2014 à Valence.

Le grand rival Kalex en est quant à lui à plus de 46 victoires. Le fabricant allemand a remporté le Championnat du monde des constructeurs Moto2 en 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017, ainsi que le Championnat du monde de pilotes 2011 avec Stefan Bradl. Puis ont suivi Pol Espargaró, Tito Rabat et Johann Zarco, ce dernier se permettant même de rafler la mise deux fois consécutivement. En 2017, Kalex gagnera à nouveau le championnat de pilotes, avec Morbidelli ou avec Lüthi.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Dynavolt Intact GP, Kiefer Racing