Aleix Espargaro était de passage à Paris, hier soir, pour une soirée organisée par son manufacturier de casque, KYT.

La gamme du fabricant indonésien (mais dont le département R&D est basé en Italie) qui fait son arrivée sur le marché européen a été présentée, et quelques questions ont pu être posées au pilote Suzuki.

Avez-vous pu serrer la main de Rossi?

“(Rires) Non, mais j’espère pouvoir le faire lors des prochaines courses. L’accrochage avec Valentino a été le meilleur moment du week-end… (rires).”

Participez-vous au design de votre casque?

” Oui. En MotoGP, on a besoin que le casque soit parfait dans tous les domaines, car nous atteignons des vitesses très élevées et il est important que nous ayons un casque complètement fermé. L’aérodynamique est également très importante, donc nous passons en soufflerie pour tester le casque, car quand vous allez à plus de 300 km/h, le casque peut avoir tendance à osciller latéralement et il est donc très important qu’il soit stable. Nous travaillons beaucoup avec les ingénieurs pour avoir un bon casque. Actuellement, mon casque est un casque de série. La seule différence est l’intérieur qui est fait spécialement pour ma tête car nous allons très très vite. Mais il reste très proche d’un casque de série.”

Êtes-vous content d’aller chez Aprilia?

“Oui, je suis très content, car Aprilia et Piaggio sont un très grand groupe et c’est un plaisir que de travailler avec eux pour les deux prochaines saisons. Nous allons essayer de travailler très dur avec Aprilia pour les porter au sommet du MotoGP. Comme vous le savez, Aprilia est une grande marque qui a remporté beaucoup de titres de champions du monde en 125 et 250cc, et je pense donc que l’on pourra aussi se battre en MotoGP.”

Quelles sont les qualités de votre casque?

“Comme je l’ai dit, j’ai beaucoup chuté cette saison (rires) et je me suis cassé le doigt deux fois, mais je n’ai jamais eu un problème avec mon casque. C’est un casque vraiment sûr et c’est la chose la plus importante. Il y a deux ans, quand j’ai commencé à parler avec KYT, ils m’ont montré le produit et je l’ai beaucoup aimé. Et je l’ai donc testé cette année en chutant à de nombreuses reprises sans avoir le moindre problème (rires).  Le confort est excellent. Au début, nous avons dû adapter le casque à ma tête et il est maintenant vraiment confortable. Quand il pleut, avoir un bon casque est difficile car il peut s’embuer, mais nous avons roulé cette année trois fois sous la pluie et si de nombreux pilotes ont connu des problèmes avec leur visière, je n’en ai jamais eu avec KYT.
Je suis très satisfait car c’est ma première année avec KYT et ils sont relativement récents. Rouler en MotoGP et ne pas avoir le moindre problème est quelque chose d’assez incroyable.”

Tous les articles sur : Aleix Espargaro