Ayant déjà annoncé son renouvellement pour 2 ans après cette saison, l’affaire semble évidemment liée à l’incident survenu en Argentine : non présent à l’habituelle conférence de presse pré-événement du Grand Prix des Amériques qui réunira à 19h00 Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso, Johann Zarco, Maverick Viñale, Jack Miller et Alex Rins, Valentino Rossi tiendra sa propre conférence de presse à 21h30 heure française, soit 2 heures après la fin de l’événement officiel.

En soit, il n’y a rien d’exceptionnel puisque tous les pilotes s’adressent à la presse dans leur hospitalité le jeudi. Sauf que, cette fois, cette conférence semble assez extraordinaire pour être diffusée en direct sur le site officiel MotoGP.com, ce qui n’arrive jamais, sauf en cas de gros clash (Sepang 2015).

Mea culpa sur des propos jugés excessifs par le président de la FIM ou nouveau chapitre de la guerre des mots ? Faites vos jeux…

Aux dernières nouvelles, Marc Marquez aurait également avoir droit à un temps de parole médiatisé, un peu avant la conférence officielle, cette fois.