Franco Morbidelli est assez bien parti pour remporter son premier titre mondial en Grand Prix. Avec déjà sept victoires en onze courses disputées, le pilote Marc VDS, qui gardera les mêmes couleurs au moment d’accéder en MotoGP en 2018, est en effet en ballottage favorable face à un Tom Lüthi qui, cependant ne lâchera rien. 22 points d’avance, c’est beaucoup et peu à la fois alors qu’il reste sept épreuves au calendrier. En attendant, celui qui est autant Italien que Brésilien a de belles relations. On sait qu’il est dans les petits papiers de Valentino Rossi. Mais pas que…

Alex Márquez a un frère illustre et il est équipier d’un Franco Morbidelli à la parenté moins fournie mais au carnet d’adresses intéressant. Depuis l’âge de 13 ans, il est aux petits soins du Doctor par exemple. Mais lors de cette période de verte jeunesse, il a aussi évolué avec un autre champion. Du nom de Johann Zarco.

Morbidelli, d’ailleurs, se souvient : « le championnat de Pocketbike, c’est en fait là que tout a commencé. Je connais Laurent Fellon et Johann Zarco depuis que je suis enfant. Johann était un petit plus âgé que moi et nous avons en fait grandi ensemble dans les paddocks, que ce soit en Italie et ou en Europe ».

« On se connaît bien depuis un moment. C’est pour ça que je suis heureux de le voir accomplir tout ce qu’il fait. Je suis content pour lui car je sais tout ce qu’il a traversé.  C’est sympa et ça me donne aussi encore plus de motivation pour travailler et progresser encore afin de pouvoir peut-être un jour le rattraper ».

En 2018, Franco Morbidelli débutera dans la catégorie reine avec une Honda RC213V tandis que Johann Zarco en sera à sa seconde année sur la Yamaha Tech3.