Les fêtes familiales sont parfois l’occasion de vider son sac. La réunion des ducatistes ce week-end du côté de Misano n’a pas fait exception à cette règle, et ce d’autant plus que la marque de Borgo Panigale fêtait ses 90 ans. On n’avait pas entendu jusque-là la réaction de l’ingénieur en chef Gigi Dall’Igna sur l’interdiction prononcée sur les ailerons par la commission des Grands Prix à Assen. Sur les bords de l’Adriatique, l’Italien a rompu le silence.

Les ailerons faisaient débat depuis le début de la saison et leur existence a été scellée peu avant le Grand Prix des Pays-Bas. Les appendices aérodynamiques n’auront plus droit de cité en MotoGP dès l’année prochaine. Ils vivent donc leurs dernières heures. Fin de l’histoire pour des accessoires que Ducati avait amené, développé et défendu.

C’est donc un désaveu pour les rouges. De quoi agacer un Gigi Dall’igna qui a commenté sur GPOne : « dans un premier temps, nos rivaux nous ont copié, avant de changer le règlement. Mon sentiment et que Ducati avait une certaine avance dans le domaine aérodynamique et qu’ils ont voulu nous pénaliser en avançant l’argument ridicule de la sécurité ».

Le manager général de Ducati Corse est donc furax : « On ne pourra donc plus utiliser les ailerons à partir de l’année prochaine. Mais nous considérons que ces ailerons améliorent au contraire la sécurité car ils permettent de garder la roue avant au sol. Ils permettent un plus grand contrôle de la moto. Lors des accidents qui se sont produits, aucun pilote n’a été blessé à cause des ailerons. La sécurité est une excuse avancée par ceux qui ont voulu nous punir ».

Et maintenant ? « Je suis convaincu que malgré tout nous aurons une moto compétitive l’an prochain. Même sans les ailerons. La victoire est notre objectif et je la crois toujours possible même si nos rivaux sont extrêmement forts. Mais nous ne sommes pas moins compétitifs que ce soit comme usine ou avec nos pilotes actuels. Nous ne serons jamais satisfaits tant que nous ne gagnerons pas une course puis le championnat. Je l’ai promis et je ferai tout pour tenir ma promesse ».

L’an prochain, Jorge Lorenzo rejoindra Ducati et on attend beaucoup de lui. Maintenant, en ce qui concerne les ailerons, cette interdiction n’a pu être prise qu’à partir du moment où les représentants des constructeurs réunis au sein du MSMA l’ont validé à l’unanimité. Ducati a donc été d’accord pour bannir les ailerons…

Tous les articles sur : Andrea Dovizioso, Andrea Iannone, Jorge Lorenzo