Cette première conférence de presse officielle de la saison 2018 réunissait aujourd’hui Marc Márquez, Andrea Dovizioso, Maverick Vinales, Valentino Rossi, Johann Zarco et Andrea Iannone sur le circuit de Losail est au Qatar, quelques minutes après l’annonce officielle du renouvellement de Valentino Rossi chez Yamaha pour deux années supplémentaires.

Comme à notre habitude, nous reportons ici notre traduction de l’intégralité des propos de ce dernier, sans aucune mise en forme ou déformation journalistique.


Il y a un an, pensiez-vous que vous seriez assis ici, un an plus tard, en tant que prétendant potentiel au titre mondial ?

Johann Zarco : « non, je ne m’attendais pas à ça. Je ne m’attendais pas à être ici il y a 12 mois. Mener la course l’année dernière m’a apporté une grande confiance, et plus encore, la façon dont j’ai terminé la saison a été bonne pour comprendre beaucoup de choses avec les meilleurs pilotes. Et après ces trois tests, en Malaisie, en Thaïlande et ici, j’ai été très satisfait de mener le classement. Ce n’était que sur un tour, mais cela a donné le sourire à toute l’équipe et à moi, et nous a donné l’envie de répéter cela durant le week-end de course. »

Le fait que Tech3 quitte Yamaha à la fin de la saison, quelles conséquences cela a-t-il sur vous ?

« Cela ne change pas les plans que Tech3 aille avec KTM année prochaine, car actuellement, nous avons des Yamaha, ce qui me convient bien, et le team connaît bien les motos. Je pense donc que, pour eux et pour moi, même si on ne sait pas encore ce que je peux faire l’année prochaine, essayer de tirer le meilleur parti des motos sera pour eux (l’équipe) la meilleure façon de terminer avec eux (Yamaha). »

Avant que la saison ne débute, qui, selon vous, sont les principaux prétendants pour le titre 2018 ?

« Je veux dire plus ou moins comme tout le monde. Il y aura beaucoup de pilotes mais je pense que Marc est au top, qu’il est la référence pour le moment, et l’objectif pour le championnat est de le battre, car il est le favori partout. »

Quelle est votre réaction au renouvellement du contrat de Valentino Rossi pour deux ans ?

« Je pense qu’on doit lui dire merci, car cela transforme le rêve en réalité pour les nouveaux arrivants ou les nouveaux gars comme moi. C’est juste fantastique. S’il s’était arrêté avant, on aurait pu aller en MotoGP, mais sans le rêve de suivre Valentino. Nous avons eu cette opportunité et je lui dis simplement merci de continuer. »

Quel est votre objectif pour 2018 et pensez-vous que vous pouvez gagner le championnat ?

« C’est une grande question que de me demander si je peux remporter le championnat. Je pense c’est trop difficile de répondre, pour cette deuxième saison et dans cette situation. L’année dernière, j’ai terminé sixième, donc mon premier souhait est de terminer au minimum dans le top 5 du championnat. Puis, si je pense à mon rythme en fin de saison, qui se traduit par être sur le podium à de nombreuses reprises, alors pourquoi ne pas penser à un top 3 ? Mais c’est plus facile à dire qu’à faire et je veux aussi me servir de l’expérience que j’ai acquise en Moto2 pour donner le meilleur à chaque course. Comme je l’ai dit, si j’utilise bien la moto à chacune de ces 19 courses, je serai en haut du classement. Juste besoin de comprendre comment le faire tout le temps. »

Question des réseaux sociaux : que pensez-vous du fait d’avoir un coéquipier malaisien ?

« Je suis très heureux pour lui et je pense que, encore plus en Thaïlande et en Malaisie, nous serons comme des superstars. Il sera une superstar, et comme je suis à ses côtés, nous aurons sans doute un week-end de course très chargé. Mais c’est bien. Quand il est venu, j’ai pu voir qu’il avait des amis avec lui qui étaient ravis d’être là. Il a aussi un grand soutien de son pays, et c’est sympa de voir ça. »

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3