Après deux saisons difficiles sur Honda en MotoGP, le Champion du Monde Moto2 de 2014 a retrouvé le sourire et la compétitivité sur sa nouvelle Ducati GP17 engagée par l’équipe Avintia Racing. Non seulement le résultat du pilote barcelonais était bon avec la onzième position finale, mais il terminait sous le drapeau à damier à moins d’une seconde de Jack Miller qui disposait d’une Desmosedici identique à la sienne.

A l’issue des trois séances d’essais libres, Rabat occupait la treizième position à 0.947 d’Andrea Dovizioso, mais surtout il devançait Jack Miller de 0.052, ce que peu de gens auraient prédit. En qualification par contre, l’Australien réalisait le meilleur temps de la Q1 alors que Tito devait se contenter de la sixième position à 0.639.

Parti sur la seizième place de la grille, Tito pointait 21e au premier tour, puis doublait Karel Abraham et Pol Espargaro, puis Bradley Smith et Hafizh Syahrin. Il passait ensuite Alvaro Bautista, puis Franco Morbidelli et Aleix Espargaro. Il obtenait ainsi la onzième position pour son premier GP sur sa nouvelle Desmosedici.

Selon Tito Rabat « Je suis très content de la Ducati et de l’équipe Avintia qui m’ont permis de finir à seulement 15 secondes du premier ! L’équipe a fait un super travail ! Je suis heureux de la performance d’aujourd’hui : C’est mon record personnel de dépassement en MotoGP et ma plus petite différence par rapport au vainqueur.

« Je pense que cette année nous avons une moto, une équipe et un pilote pour terminer les courses dans le top 10. Quoi qu’il en soit, finir entre la huitième et la douzième position, pour nous, cela signifiera que nous avons fait du bon travail. Il y a des équipes officielles et il y a beaucoup d’égalité entre les teams satellites, mais être là serait un très bon résultat.

« Cette année j’ai changé un peu ma préparation par rapport aux années précédentes. Je suis allé vivre à Valence, donc je suis plus proche des gens de ma nouvelle équipe. Maintenant, je vais toujours m’entraîner avec Bocha (Agustín Escobar), qui est le manager de l’équipe, et aussi avec mon entraîneur physique, Santi (Martínez). Le matin nous faisons de la gym et de l’endurance à vélo, et l’après-midi aussi avec mon mécanicien Pau (Tortosa). Ce fut un hiver intense et je pense que ça s’est très bien passé, parce que physiquement je me sens mieux que jamais.

« C’est une équipe qui a beaucoup évolué et qui n’a rien à envier aux autres privés de la grille MotoGP. J’ai beaucoup remarqué le professionnalisme avec lequel ils travaillent et vous pouvez voir le soutien de Ducati au sein de l’équipe, car nous avons toujours trois techniciens avec nous. J’avais besoin d’un dépaysement après deux saisons plutôt compliquées et là je suis très à l’aise, dans une ambiance très familière. »

Classement de la course :

1 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 42’34.654
2 93 Marc MARQUEZ Honda +0.027
3 46 Valentino ROSSI Yamaha +0.797
4 35 Cal CRUTCHLOW Honda +2.881
5 9 Danilo PETRUCCI Ducati +3.821
6 25 Maverick VIÑALES Yamaha +3.888
7 26 Dani PEDROSA Honda +4.621
8 5 Johann ZARCO Yamaha +7.112
9 29 Andrea IANNONE Suzuki +12.957
10 43 Jack MILLER Ducati +14.594
11 53 Tito RABAT Ducati +15.181
12 21 Franco MORBIDELLI Honda +16.274
13 19 Alvaro BAUTISTA Ducati +19.788
14 55 Hafizh SYAHRIN Yamaha +20.299
15 17 Karel ABRAHAM Ducati +23.287
16 12 Thomas LUTHI Honda +24.189
17 30 Takaaki NAKAGAMI Honda +24.554
18 38 Bradley SMITH KTM +31.704
19 41 Aleix ESPARGARO Aprilia +34.712
20 45 Scott REDDING Aprilia +37.641
21 10 Xavier SIMEON Ducati +46.706
Non classés
44 Pol ESPARGARO KTM 7 Tours
42 Alex RINS Suzuki 10 Tours
99 Jorge LORENZO Ducati 10 Tours

Photos © Avintia