Ce week-end, le mondial Superbike fait étape à Imola après avoir fait son pèlerinage dans la cathédrale d’Assen. A cette dernière occasion, un certain Scott Redding a été voir comment cela se passait du côté de la vitesse moto version machine de série améliorée. Et il a trouvé ça plus détendu qu’en MotoGP. Et en plus, il ne s’est pas ennuyé.

Scott Redding l’a avoué, il n’avait jusque-là jamais mis les pieds dans un meeting de Superbike. A Assen, il a donc comblé ce vide et sur crash.net, il a confié son sentiment : « c’était ma première visite en WSBK et j’ai trouvé assez cool » raconte le pilote Pramac Ducati. « Tout le monde était détendu et la course a été sympa. Tout le monde est calme et c’est agréable car on retrouve la joie simple de la compétition ».

Sur ce, il compare avec son monde : « en MotoGP il y a tellement de tension alors qu’ici beaucoup moins et tout le monde est ami ». Et encore, Scott Redding a connu une bisbille entre Jonathan Rea et Chaz Davies lors des qualifications, les deux pilotes ne s’étant pas entendus, le dernier accusant l’autre de l’avoir gêné dans un tour rapide.

Malgré ça, c’est le côté positif qui a dominé dans le jugement de l’équipier de Danilo Petrucci. A ce ci près : le bouleversement de la grille de départ de la seconde course en inversant les positions de la première manche sur les trois premières lignes : « c’est quelque part dangereux tandis que pour les équipes qui dépensent tellement d’argent pour être devant, c’est voir leurs efforts remis en cause justes pour le spectacle. Partir de la troisième ligne, ça peut vous coûter une course ».

Ceci dit, le championnat Superbike est actuellement écrasé par Kawasaki et notamment un Jonathan Rea qui compte, à l’abord du cinquième meeting du calendrier de la spécialité, pas moins de 64 points d’avance sur son équipier Tom Sykes. En MotoGP, après quatre Grands Prix, on compte trois vainqueurs et les quatre premiers du championnat sont réunis en dix points. Dont le trio de tête en quatre unités. Tu m’étonnes que c’est plus tendu.