Valentino Rossi a chuté, il s’est blessé, mais il s’est relevé et il est maintenant temps de se reposer. Fin de l’histoire ? Pour le commun des mortels sans aucun doute. Mais là, c’est affaire de légende vivante de la moto en lice pour un dixième titre de Champion du Monde de MotoGP à la veille d’un Grand Prix d’Italie qui aura lieu le week-end prochain. De fait, le feuilleton commence : le Doctor honorera-t-il son rendez-vous national devant les siens ?

Ce qui est certain, c’est que le 2 juin prochain, sur sa Yamaha, le Doctor ne sera pas à 100% de sa forme. Son médecin ne s’en est pas caché, ce qui lui est arrivé l’a tout de même secoué. Au point de le pousser au forfait ? Toutes les nouvelles officielles se veulent rassurantes. Mais de l’entourage exsude le doute.

Le toubib s’est donc exprimé en livrant l’avis de l’homme de l’art. Mais l’ami proche ? Il a aussi livré son sentiment. Et sur Tuttomotoriweb, il a clairement défini les priorités : « Vale ne pense qu’à la semaine prochaine. Il va bien grâce à Dieu. Il a pris un rude coup, mais ça va ». Cependant… « la première priorité, c’est sa santé, puis après vient le Grand Prix d’Italie.  Il faut voir comment les choses vont évoluer durant les prochaines heures. Il y a donc plusieurs options envisageables ».

« C’est dommage, mais c’est ainsi. Cela arrive avant ce qui est peut-être le week-end le plus important pour nous et pour lui, mais ce sont les risques inhérents à tout entraînement ». La suite au prochain numéro…

Après un Grand Prix de France marqué par un abandon dans le dernier tour alors qu’il luttait pour sa première victoire de l’année face à Maverick Vinales, Valentino Rossi pointe troisième au championnat avec 23 points de retard sur son équipier à la tête de trois succès en cinq Grands Prix disputés.