Avant d’inscrire sa nouvelle 1103 cm3 4-cylindres en Championnat du Monde Superbike en 2019, Ducati a décidé d’effectuer avec cette machine une saison en Trophée National Italien, une épreuve satellite du CIV, le Championnat national, pilotée par Ivan Goi (37 ans) et Luca Conforti (42 ans).

C’est l’équipe Barni Racing de Marco Barnabò qui va engager ces deux machines quasiment officielles, avec l’aide de Termignoni dont le responsable course est désormais Ernesto Marinelli, ex-patron du service course Ducati en WSBK jusqu’à la fin de l’année dernière. Termignoni semble décidé à tailler des croupières à Akrapovic et on peut mesurer sa motivation à la complexité du passage du pot d’échappement de sous le bras oscillant (route) vers le dessous de la selle (course).

Le responsable des pièces détachées de l’équipe Barni Racing va être très occupé, avec la Panigale V2 de Xavi Fores en Championnat du Monde Superbike, celles de Michele Pirro et du jeune Samuele Cavalieri en CIV Superbike (et pour les deux manches italiennes du Championnat d’Europe Superstock), plus les deux Panigale V4S d’Ivan Goi et Luca Conforti en Trophée National, puisque leur cylindrée de 1 103 cm3 leur interdit de courir en Championnat d’Italie CIV Superbike.

Pour le patron du team, Marco Barnabó, « Cette saison, notre équipe va faire un gros effort : continuer le développement de la Panigale R pour se confirmer à des niveaux élevés en Championnat du Monde Superbike et développer la Panigale V4 pour 2019. La Panigale V4 sera une découverte pour tout le monde, et c’est une grande chance de pouvoir compter sur deux pilotes expérimentés tels que Goi et Conforti. »

Selon Ivan Goi, « C’est sympa d’être de retour dans l’équipe Barni Racing après une année de distance et c’est génial de faire partie de cette nouvelle aventure. Il y a beaucoup de similitudes avec ma première expérience avec cette équipe : en 2012, nous avons commencé à développer la Panigale R. Maintenant nous affrontons ensemble la nouvelle ère des 4 cylindres, c’est pourquoi je suis vraiment motivé et déterminé à faire au mieux cette saison ».

Pour Luca Conforti, « Même si les années passent, l’envie de rouler et de piloter un véhicule aussi avant-gardiste est stimulante. L’objectif est de mettre immédiatement la V4 devant au classement et d’aider l’équipe pour le développement, avec peut-être déjà avec un œil sur 2019 en vue de l’opportunité de courir dans le CIV Superbike. »

Pour le plaisir, une petite vidéo sur la V4 standard :

Photos © tmcblog.com, todocircuito.com

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team