A peine descendu de sa moto, Cal Crutchlow, second de ce Grand Prix d’Allemagne, ne pouvait cacher sa joie en se confiant à la caméra du site MotoGP.com tout en avouant que sa femme lui manquait. Cal Crutchlow sera très bientôt papa…

Cal Crutchlow : “J’étais aussi rapide sur le sec. J’avais dit à tout le monde que j’étais le 4e ou 5e plus rapide, et c’était correct. Pour ceux qui regardaient depuis chez eux et qui ne le croyaient pas. Treizième sur la grille, je savais que ça allait être une longue course et j’ai opté pour le plus dur pneu avant. Je ne pense pas que beaucoup d’autres l’ont fait car, durant les premiers tours, c’était, non pas dangereux mais difficile à gérer, en particulier avec la Honda. Mais quoiqu’il en soit, j’étais plus rapide, comme à Assen, mais peut-être que garder la tête baissée durant 30 tours allait être long. Je suis rentré au box trop tard. Je n’ai pas vu mon tableau de bord un tour. Je suivais les gars devant moi et je les ai doublés. J’ai doublé Vale, j’ai doublé Dovi qui menait, et je ne pensais pas que quelqu’un pouvait nous battre, même si on ne rentrait pas. Donc j’ai fait le pari et… j’aurais probablement dû ne pas rentrer; même si je n’étais pas rentré, j’aurais fini à une bonne position.  Merci à mon team, le GIVI LCR Team a fait un superbe travail ce week-end. Je suis déçu que ma femme ne soit pas ici. Elle me manque. C’est la deuxième fois en 7 ou 9 ans qu’elle n’est pas là, donc je suis déçu qu’elle ne soit pas là, mais elle est à la maison pour garder notre futur bébé au chaud, et il va venir bientôt.”

Crédit photo:  MotoGP.com

Tous les articles sur : Cal Crutchlow