Pendant que son coéquipier essayait un nouveau bras oscillant, Valentino Rossi procédait à une comparaison du châssis essayé à Brno, et testait de nouveaux réglages pour améliorer l’adhérence arrière et l’entrée en virage. Le tout avec trois pneus avant et deux arrière à essayer…

Au final, une 4e place le matin et une 6e l’après-midi, malgré une amélioration de 1,329 s entre les deux séances.

Valentino Rossi: “Les conditions étaient difficiles mais nous avons été chanceux car les deux séances se sont déroulées sur le sec et nous avons pu utiliser les slicks. Nous le devions, car nous avons beaucoup de travail à faire; nous devons comprendre le nouveau châssis et le nouveau bras oscillant. Il y a des choses que j’aime, et d’autres moins. Demain, nous devrons comprendre le bon équilibre et les bons éléments à monter. A la fin, tout le monde était très rapide et quand j’ai mis mon pneu tendre sur la fin, mon chrono n’était pas mauvais, et j’étais là. Nous devons maintenant attendre demain et espérer de meilleures conditions.”

A l’image de celle de Iannone, cette déclaration officielle manque un peu de précisions, aussi était-il utile d’assister à la conférence privée que le nonuple champion du monde a donnée dans son hospitality.

Valentino Rossi: “Cela a été une journée difficile pour tout le monde car les conditions étaient assez difficiles; il faisait froid et la piste était plutôt sale au début, donc il n’y avait pas beaucoup d’adhérence, ce qui rend tout plus difficile. Au final, nous avons été chanceux avec les MotoGP, car nous avons pu faire nos deux séances sur le sec. Pour moi, c’était important car j’avais des éléments à essayer, différents châssis et différents bras oscillants. Nous avions donc du travail supplémentaire et pas seulement trouver le bon équilibre, mais aussi ces nouvelles choses. Nous avons également essayé le pneu dur arrière durant l’après-midi, pour le comprendre, mais ça reste difficile à l’arrière quelque soit le pneu. Le tendre, que j’ai essayé à la fin, est beaucoup plus facile et vous pouvez faire de meilleurs chronos, mais je ne sais pas s’il tiendra la durée de la course. Et la situation est également similaire pour l’avant.
Je ne suis pas très très rapide, je suis similaire à Lorenzo et Marquez, mais Vinales et Iannone sont plus forts que nous et leurs motos sont compétitives.
Nous devons maintenant décider quelque chose pour demain, et attendre la météo, en espérant qu’elle soit bonne, et nous essaierons d’améliorer pour être plus rapide.”

Que pensez-vous du nouveau châssis?

“Au final, mon idée est que j’aime ce châssis différent, ce nouveau châssis que j’ai essayé à Brno. J’ai plus ou moins le même feeling, donc je continue. j’ai plus de doutes à propos du bras oscillant. Pour moi “bof!”, je ne sens pas une grande amélioration. Après cette conférence, je dois  retourner au box, mais je pense que je reprendrai l’ancien demain.”

Quels sont les points positifs de ce nouveau châssis?

“Comme à Brno, j’ai un bon feeling au freinage et en entrée de virage. j’aime également le comportement de la moto sur les bosses, et même sur les bosses au freinage. Pour tourner, c’est ok. Ce n’est pas énorme, ce sont juste de petites modifications, mais ce que ça améliore, c’est le train avant.”

Ce châssis est-il plus flexible?

“Hé, hé… (rires) Je ne sais pas (rires)”

Et le bras oscillant, pourquoi ne l’aimez-vous pas?

“Le bras oscillant Yamaha travaille plus ou moins de la même façon. Il essaie d’améliorer la stabilité en accélération et donne aussi plus de grip, mais dans le passé, quand nous avons modifié le bras oscillant, j’ai plus senti de différence. J’ai confirmé mon feeling de Brno et celui-ci est finalement très similaire, donc je ne sais pas si on continuera  à l’utiliser demain.”

Est-on sur un circuit Ducati et Suzuki?

“Aujourd’hui, et en particulier cet après-midi, ce ne sont pas les motos mais les pilotes, Iannone et Vinales, qui ont été plutôt impressionnants, car même avec le pneu arrière dur, ils ont été en mesure de faire des chronos très rapides. Beaucoup plus rapides que moi. Et avec les tendres, ils ont un assez grand avantage. Je pense qu’ils sont particulièrement en bonne forme, car si vous comparez avec Espargaro et Dovi, la différence est assez grande, donc cela signifie qu’ils pilotent très bien. On dirait qu’avec Jorge, on a un peu plus de problèmes avec les Yamaha, nous ne sommes pas si loin, mais il  ya quelques endroits du circuit où habituellement Lorenzo est toujours très fort, et où il souffre également. Nous devons donc améliorer l’équilibre et la vitesse, et nous espérons que nous pourrons combler l’écart avec les Tops gars.”

La conférence s’est ensuite poursuivie sur les choix de pneus possibles avec le classique problème; pneu dur résistant mais peu adhérent, pneu tendre adhérent mais se détériorant après quelques tours. Valentino Rossi espère que les choses s’amélioreront conjointement avec la piste, rappelant à chacun que nous n’étions que vendredi…

Tous les articles sur : Valentino Rossi