Cette fois, ça n’a pas marché. Depuis l’entame de cette saison, le parcours de Valentino Rossi se caractérise par des essais compliqués et une course positive ponctuée par un podium. A Austin, tous les indicateurs étaient au vert mais, comme pour faire la moyenne, à Jerez, ce week-end, tout est allé de travers. Au bilan, une modeste dixième position, certes, mais essentielle pour garder la tête du championnat. C’est toujours ça.

La désillusion a été grande pour Yamaha à Jerez qui pensait bien venir y chercher le 500e succès de son histoire tout en enlevant le 3 000e Grand Prix organisé depuis 1949. Et pour cause : Yamaha a triomphé à sept reprises sur cette piste où la marque y restait invaincue depuis deux ans. Mais dès l’entame du vendredi, il a fallu déchanter. Et rendre les armes à Honda.

Qualifié septième, Valentino Rossi comptait sur le warm-up pour enfin trouver la solution à ses soucis. Las ! Neuvième temps. Alors un pari a été pris. Et il a été perdu : « ce week-end a été difficile et la course ne l’a pas moins été. On a eu tous les soucis possibles. On pensait être bien plus compétitifs surtout au regard des années passées ». Dont l’an dernier, où le Doctor avait dominé son sujet sur le même tracé.

« On a manqué d’adhérence dès le début. Et ce problème nous a suivi durant tout le week-end. On a modifié l’équilibre de la moto lors du warm-up et on a fait de même pour la course. On s’inquiétait au sujet de la durée de vie du pneu médium arrière mais on ne pouvait pas choisir le dur. On a choisi une solution qui nous ferait le moins patiner et en fait, on a empiré les choses. Au vu du résultat, c’est évident, on s’est trompés ».

Il explique son calvaire : « lors des six ou sept derniers tours, j’étais le pilote le plus lent sur la piste. Je roulais trois secondes moins vite que mes premiers chronos. J’avais des vibrations assez fortes. J’ai de la chance de marquer ces six points. Demain, nous avons des tests ici même et il nous faut comprendre ce qui a mal tourné pendant trois jours et trouver les solutions qui seront utiles pour Le Mans dans deux semaines ».

« Je n’ai jamais eu d’adhérence. C’est comme si on souffrait de quelque chose de fondamental car on a changé beaucoup de choses sur la moto sans le moindre résultat. L’an dernier, on a gagné et cette année on a souffert plus que les autres » Et en effet, en course, les Ducati officielles ont terminé devant, en plus des Honda tandis que la meilleure Yamaha classée est quatrième avec un Johann Zarco au guidon de la M1 version 2016… Viñales est sixième et Folger, sur l’autre Yamaha Tech3, neuvième devant le Doctor…

#SpanishGP Course : Classement MotoGP

1. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 45m 26.827s
2. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 45m 32.963s
3. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 45m 41.594s
4. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 45m 44.428s
5. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 45m 49.740s
6. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 45m 51.383s
7. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 45m 51.786s
8. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 45m 54.548s
9. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 45m 58.060s
10. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 46m 5.509s
11. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 46m 7.806s
12. Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) 46m 10.026s
13. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 46m 10.038s
14. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 46m 14.791s
15. Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) 46m 18.106s
16. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 46m 35.712s
17. Takuya Tsuda JPN Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 46m 54.277s
Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) DNF
Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) DNF
Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) DNF
Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) DNF
Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) DNF
Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) DNF