Après avoir terminé en deuxième position de la course de Buriram derrière Randy Krummenacher dimanche dernier, Lucas Mahias et deux membres de son équipe ont été percutés en Thaïlande par une autre voiture sur la route, sans qu’il y ait heureusement de blessé grave.

Les deux véhicules ont été très abimés par un choc particulièrement violent, d’après Gpone.com. L’accident a été spectaculaire, mais d’après Mahias sans conséquence grave.

« Heureusement je vais bien, je n’ai pas de problème sérieux, rassure Lucas. Je ressens juste une petite douleur à la tête, mais c’est normal, vu l’ampleur de l’accident, qui était vraiment impressionnant. »

La conduite sur route est parfois aussi inquiétante que le pilotage sur circuit, même pour des professionnels : « En fait, j’ai très peur, avoue Lucas, mais vous savez… c’est la vie.

« Dans un accident de voiture comme celui-là, c’est une chance de ne pas avoir subi de fractures ou de gros dégâts.

« La bonne chose est que je n’ai pas de traumatisme majeur et même mes mécaniciens vont assez biens.

« C’est une mauvaise histoire, certes, mais ça s’est bien terminé.

« Maintenant, je dois me reposer, parce que je suis déjà concentré sur la prochaine course pour gagner en Espagne en Aragon, en commençant immédiatement à m’entraîner pour me remettre en forme. »

Aucune information détaillée n’a été fournie par Yamaha, Dorna ou les organisateurs de Buriram. On sait seulement que Lucas et ses techniciens ont pu prendre l’avion et sont rentrés chez eux.

Rendez-vous le 15 avril prochain sur le circuit Motorland d’Aragon pour la troisième manche du Championnat du Monde Supersport.

Photos © Yamaha


Tous les articles sur les Pilotes : Lucas Mahias

Tous les articles sur les Teams :