Dovizioso officiel Ducati depuis 2013 a terminé sa première journée de tests à Valencia en vue de la saison 2017 à la cinquième place. Ceci alors que son nouvel équipier Lorenzo prenait la troisième place. Mais la comparaison s’arrête là.

Et comparaison n’est pas raison. Pendant que Por Fuera s’acclimatait avec une GP16 éprouvée, Dovi, lui faisait un gros travail de fond et restait la cheville ouvrière des rouges pour la prochaine campagne : 60 tours accomplis en passant de la GP16 de dotation à une GP16 sans ailerons puis à la nouvelle GP17. Dans ces conditions, son 1’31.131 n’est pas si mauvais face au 1’31.052 du Majorquin : « ces deux jours de tests sont essentiels pour nous car ce seront les derniers avant ceux de Sepang en 2017 » rappelle l’Italien.

« Il faut donc définir dès à présent les bases de la nouvelle moto. Aujourd’hui, nous avons pu tourner avec différents modèles, avec ou sans ailerons et avec la GP17. Cette dernière s’est tout de suite montrée peu ou prou aussi rapide que la GP16. On espère que la météo se maintiendra pour le second jour car il nous reste encore du travail à faire ».

On rappellera que pour les prochains tests en novembre, à Jerez, l’usine Ducati sera certes absente, mais sollicitera le team Pramac pour faire rouler la GP17.

Tous les articles sur : Andrea Dovizioso