Le deuxième de trois jours d’essais s’est déroulé ce mardi avec une météo favorable. L’équipe RBA qui louait le circuit ayant choisi de ne pas requérir de service de chronométrage, aucun temps officiel n’était disponible. 35 pilotes roulaient dans les catégories Moto3 et Moto2.

Parmi les 11 chutes, toutes heureusement sans gravité, figuraient celles des pilotes Leopard Racing Joan Mir et Livio Loi. L’animation ne manquait pas, qui ravissait les nombreux spectateurs présents dans la tribune gratuite.

Une partie des équipes Moto3 a roulé la semaine dernière, l’autre le fait actuellement. Voici quelques réactions de pilotes enregistrées sur l’ensemble des deux semaines.

Nicolo Bulega : « Mes sensations sur la moto ont été meilleures qu’à Valencia. On a fait du bon travail. Mon rythme était rapide et je souhaite continuer de cette manière. »

Maria Herrera : « Je suis très satisfaite de ma nouvelle équipe et de ma moto. C’est très différent car le châssis (ndlr : KTM / Team AGR) est meilleur que celui de l’année dernière (ndlr : KTM / Team MH6). Il faut que je progresse dans les virages rapides car l’avant a tendance à se dérober. »

Joan Mir : « Je suis très content de la journée de test, nous avons bien travaillé et nous avons essayé des solutions intéressantes. Dommage que nous n’ayons pas pu prendre la piste le deuxième jour en raison des mauvaises conditions. Cela ne nous aurait pas permis de tirer de conclusions. Nous préférons travailler dans le stand et mieux nous préparer pour le prochain test. Il y a encore du travail à faire, mais je suis sûr que je peux améliorer. »

Livio Loi : « Nous sommes vraiment satisfaits, nous avons essayé différentes choses, à tel point qu’à la fin de la première journée nous avons fait un grand pas en avant par rapport au premier roulage de la matinée. Je me sens de plus en plus en phase avec l’équipe, je suis sûr qu’à partir de maintenant nous pourrons faire mieux, parce que la direction prise est la bonne. »

Enea Bastianini : « Le premier jour, nous avons pu travailler sur différentes solutions de réglages, mais vers 14 heures le vent était très fort et nous avons dû nous arrêter. L’après-midi, nous sommes retournés en piste et avons effectué beaucoup de tours, mais nous n’avons pas trouvé un bon compromis avec la configuration qui m’aurait permis de rouler confortablement. Le deuxième jour, les conditions n’étaient pas bonnes, donc on n’a pas pu terminer le travail que nous avions prévu, qui était de tester toutes les options de réglages que nous avions en attente depuis le dernier test à Valence. »

Aron Canet : « Lors de la première journée, nous avons pu rouler un peu mais, bien que la température de l’asphalte ait été bonne, le vent ne m’a pas permis de piloter confortablement, donc j’ai eu du mal à améliorer mon temps. En dehors de cela, nous avons été en mesure de faire avancer la mise au point de la Honda et nous avons tiré des conclusions très précieuses pour le premier test IRTA, qui aura lieu sur cette piste. Ce circuit n’est pas un de mes favoris, et le fait que j’ai un meilleur rythme chaque fois que je roule ici me motive beaucoup. »

16905042_1385819718155985_1994949406657920315_o

Photo de titre : Nicolo Bulega et Andrea Migno (crédit Circuit de Jerez)

Autre photo : Aron Canet (crédit idem)

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :