Une GP17 a été enlevée dans le team Pramac en Thaïlande. La victime se nomme Danilo Petrucci qui est d’autant plus gêné aux entournures qu’il sait qui est l’auteur de cette disparition. Mais il ne peut le dire comme le confirme les images qui bougent ci-dessous. Un indice ? Fuori la moto de Petrux pour Por Fuera ! Avoir un contrat officiel n’a pas que des avantages… Aucune plainte n’a été déposée.

Dans la nuit du samedi à dimanche, le week-end dernier, du côté de Buriram, Jorge Lorenzo a décidé de reprendre une GP17 pour comparer certains points visiblement essentiels avec sa nouvelle GP18. Une machine avec laquelle il semblait avoir retrouvé toute sa splendeur, si l’on en juge par le chrono record réalisé à Sepang à son guidon.

Mais cette intersaison est parfois surprenante, et ce ne sont pas les pilotes Yamaha officiels qui nous diront le contraire… De fait, au moment d’aborder la dernière journée thaïlandaise, Danilo Petrucci, en arrivant à son box, constatait qu’on lui avait enlevé une de ses deux motos…

Après la surprise, il s’est montré un peu plus prolixe : « je ne sais pas sur quoi travaille Lorenzo. Peut-être qu’il a plus de mal lorsqu’il arrive sur un tracé qu’il découvre et qu’il a besoin de l’apprendre avec une moto qu’il connaît mieux. Il avait sans doute aussi besoin de tester quelque chose. Mais on arrivera ici qu’en octobre avec des températures différentes, des pneus et une moto qui aura pratiquement fait la saison. Enfin, moi, je suis ma route ».

Une trajectoire qui pourrait bien s’éloigner de Borgo Panigale pour se rapprocher de Noale, selon la rumeur…