Ganemos Jerez, la filiale du parti  Podemos  dans la ville andalouse, a présenté au conseil municipal de Jerez une proposition pour mettre fin au rôle des femmes-objet lors du Grand Prix d’Espagne qui aura lieu du 5 au 7 mai. Comprenez interdire les umbrella girls trop avenantes…

Le conseil municipal de Jerez a approuvé la décision et va exhorter Dorna pour éliminer les pratiques qui utilisent le corps des femmes comme « parure et publicité » pour « capter l’attention du public » lors du Grand Prix organisé sur le circuit.

La proposition a été défendue par Ganemos Jerez et ramassé les faveurs de nombreux groupes féministes de la province de Cadix.

Dans son discours, la conseillère municipale Ganemos Jerez Kika González a déploré l’utilisation des femmes comme « publicité sexuelle » qui contribuent à la diffusion d’une « image hypersexualisée » associée à « une sorte de beauté », arguant également, outre le côté indigne de la chose, que cela pouvait avoir des conséquences « pour la santé émotionnelle et affective »…

Que va faire Dorna ?

Les Umbrella girls ne seront sans doute pas interdites (elles ne le sont pas au Qatar…) mais il est probable que le promoteur du championnat du monde faire passer un courrier interne demandant de mesure garder en ce domaine.

Notre galerie de photos de l’année dernière ne montre pas vraiment d’excès en la matière, la plupart des Umbrella girls y figurant pouvant éventuellement aisément se rendre ainsi vêtues au bureau.

Nous la comparerons très prochainement avec celle de cette année pour suivre l’évolution, en espérant ne pas participer à la fête du boudin au pays de la paella : à quand le tango en salopette ?

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :