Lanterne rouge hier, la moto orange a repris des couleurs en ce samedi terminé avec une vingtième place qualificative. Pas si mal pour une RC16 toute neuve, sans ailerons qui laisse deux autres motos plus éprouvées derrière elle et s’approche à 0.279 seconde de la première Aprilia aux deux ans d’expérience. Du coup, on retrouvait le sourire chez KTM, qui compte progresser encore en course.

Déçu vendredi, Mika Kallio était plus souriant ce samedi à Valencia. Trop loin hier, le Finlandais jugeait l’écart avec les meilleurs cette fois acceptable. A 2.691 secondes du missile Lorenzo, à 1.5 seconde du meilleur pilote de la Q.1 Crutchlow et seulement à moins de trois dixièmes de la meilleure Aprilia pilotée par Bradl. Voilà des bases plus encourageantes que les plus de trois secondes de l’entame sur le tracé Ricardo Tormo.

Cependant, les soucis d’adhérence avec le pneu arrière perdurent tandis que l’on rappellera que la RC16 roule sans ailerons. Une absence que Randy de Puniet estimait lors de ses tests avec la marque autrichienne comme une perte de quatre dixièmes sur ce tracé.

Pas si mal donc et avec le soulagement en prime de ne plus fermer la marche : « au moins nous avons décollé de cette dernière place » raconte Kallio qui a découvert les charmes du nouveau format des qualifications, inexistant en son temps : « hier, nous n’étions pas à notre niveau et aujourd’hui nous l’avons prouvé ».

« Nous allons pouvoir nous battre avec quelques adversaires ce qui est important pour notre évaluation en course. Les tests de simulation c’est une chose mais la compétition révèle toujours la réalité. Je vais pouvoir observer les autres motos. Je pourrais me battre car nos temps sont réguliers, il ne s’agit pas que d’un seul tour rapide. Je suis assez confiant pour la course. Elle sera meilleure que les séances d’essais ».

KTM et Kallio seront donc les trublions du fond de peloton. Mais il y a encore un souci à résoudre : « nous manquons d’adhérence sur le pneu arrière. Nous travaillons, mais nous patinons encore trop. Si nous ne pouvons pas prendre l’ »option tendre, nous serons encore plus en difficulté. Pour le moment, nous n’avons pas la solution. Une course c’est une course, nous nous lançons sur un terrain inconnu. Mon objectif sera de faire mieux que vingtième ».

Autre signe d’encouragement : la RC16 a été ce samedi 0,9 sec plus rapide que lors de ces tests sur ce même circuit en octobre dernier.

Tous les articles sur : Mika Kallio