Le pilote Ducati souffre toujours au niveau de ses vertèbres qui ont été fracturées, et il estime lui-même n’être actuellement qu’à 70% de ses possibilités sur le plan physique. Cela ne l’a pas empêché de donner le meilleur de lui-même pour sa dernière qualification avec sa Desmosedici, avant de passer dès mardi sur sa future Suzuki.

« Je ressens une douleur intense et ai donc moins d’énergie » constatait-il ce samedi. Les Ducati ne sont pas autant à l’aise que certaines de leurs rivales sur le circuit Ricardo Tormo, et ce samedi matin malgré ses efforts The Maniac n’arrivait qu’à obtenir la huitième position au classement confondu des trois séances d’essais libres. Mais il était devant Valentino Rossi, et cette huitième place le qualifiait directement pour la Q2.

Dans cette Q2, Iannone se classait septième, à une seconde du nouveau record du circuit qui valait la pole position à Jorge Lorenzo. Il partira de la troisième ligne de la grille de départ avec un autre convalescent, Dani Pedrosa, et Aleix Espargaro qu’il remplacera l’année prochaine chez Suzuki.

iannone

L’opinion d’Andrea Iannone est que « Je suis très satisfait de la façon dont la FP4 s’est déroulée. Ensuite lors des qualifications, nous avons réussi à faire une nouvelle amélioration, mais ce n’était pas assez pour être avec les gars de devant.

« J’ai encore quelques problèmes physiques et ne peux pas tirer le meilleur de mon point fort, qui est avant tout l’entrée en virage. Ici, à Valence, j’ai du mal à être efficace dans les virages avec ma moto et cela me pénalise beaucoup, mais je vais continuer à travailler avec mon équipe pour améliorer afin d‘être compétitif lors de la course de demain. »

Tous les articles sur : Andrea Iannone