Premier des pilotes indépendant lors des qualifications, Pol s’élançait depuis la deuxième ligne de la grille de départ en sixième position. Il perdait deux places en début de course et pointait en huitième position à l’issue de la première boucle. Il gagnait une place avec la chute de Dani Pedrosa au sixième tour.

Son retard était alors de cinq secondes par rapport au sixième Andrea Dovizioso, et il était serré de prêt par son frère Aleix, Cal Crutchlow et Bradley Smith. Il luttait pendant toute la course avec Aleix, alors que Crutchlow chutait et que Smith perdait du terrain.

Progressivement, il revenait à la hauteur d’Andrea Dovizioso et le doublait à deux tours de la fin, tout en résistant aux assauts de son frère. Pour sa dernière course au sein de l’équipe Tech 3 Yamaha, Pol franchissait la ligne d’arrivée en sixième position, de nouveau premier indépendant comme lors des qualifications. Il découvrira mardi la nouvelle KTM dont il sera un des deux pilotes officiels en 2017.

Pour Pol Espargaro, « C’était ma dernière course en noir et vert pour Yamaha et le résultat d’aujourd’hui marque une fin positive à ma période avec Tech3. Cette fin me permettra de garder le moral, ainsi qu’à l’équipe, au cours de la pause hivernale et c’est une bonne façon de mettre fin à notre voyage ensemble. Nous avons conclu la saison comme elle a commencé, en premier pilote indépendant, même si ça a été une année difficile à certains moments parce que, malheureusement, nous n’avons pas tout à fait la meilleure place au classement des équipes satellites à la fin. Cependant, nous avons toujours fait de notre mieux et je dois remercier l’équipe Monster Yamaha Tech3 pour avoir donné tout leur goût aux années où nous avons travaillé ensemble. De plus, je dois leur dire merci pour m’avoir enseigné comment piloter une moto de MotoGP. Nous avons partagé des moments heureux et certains un peu moins. Notre première année a été excellente, mais nous en avons eu une seconde difficile. Toutefois en 2016, nous avons essayé de gérer les situations le mieux possible.

« En ce qui concerne la course d’aujourd’hui, je pense que les premiers tours ont été cruciaux et malheureusement, nous y avons perdu beaucoup de temps. Après, mon rythme était assez similaire au rythme des pilotes d’usine devant moi. Pendant l’ensemble du GP, j’ai eu mon frère derrière moi, mais je n’étais jamais sûr s’il avait du mal à rester avec moi, ou s’il voulait dépasser. Heureusement, je l’ai gardé derrière, ce qui nous a permis de rattraper Dovi, qui a alors agi comme une barrière entre moi et Aleix et j’en ai profité. Encore une fois, je dois dire merci à tout le monde dans l’équipe pour leur travail au cours des trois dernières années et je vais garder beaucoup de bons souvenirs de Tech3. »

Tous les articles sur : Pol Espargaro