Après avoir remporté son sixième titre de Champion du Monde MXGP, le Sicilien Antonio Cairoli s’est vu inviter par son employeur KTM à tester la machine de MotoGP. Côté automobile, Dietrich Mateschitz lui offrait un volant de Red Bull Formule 1 en lui proposant de l’amener avec lui pour essayer prochainement une de ses voitures.

Après une saison 2015 difficile en raison d’un bras cassé, puis d’une année 2016 compliquée avec un problème de liaison nerveuse défaillante entre la nuque et le bras, Cairoli avec un total de 9 titres mondiaux et de 83 victoires se rapproche désormais des records de Stefan Everts avec 10 titres et 101 victoires.

Il y a une décennie, Cairoli lors d’un précédent test avait goûté à la M1 de Yamaha, après avoir couru en cross pour la marque japonaise.

« Je suis reconnaissant envers KTM pour cette fantastique opportunité qu’ils m’ont donnée et je tiens à remercier tout particulièrement les gens de l’équipe de test qui ont fait du bon travail », a déclaré Cairoli, aidé par le pilote d’essai Mika Kallio.

« Essayer une machine de MotoGP est toujours extrêmement excitant et la montée d’adrénaline a été énorme !  

« J’ai été surpris de voir à quel point la moto de Grand Prix avait évolué depuis 10 ans et combien elle a été améliorée. Les freins et l’accélération sont impressionnants et il est difficile de trouver la limite sur une moto aussi parfaite.  

« Rouler à plus de 300 km/h est vraiment excitant, mais c’est très différent du motocross car en MotoGP, les trajectoires sont bien établies et ne changent pas vraiment pendant une course. En tout cas, j’espère avoir bientôt une autre opportunité monter ce vélo fantastique. »

Crédit photo : Taglioni S. Pour KTM

Vidéo © KTM

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP