Pour la première fois de l’année, les deux pilotes officiels Yamaha Maverick Vinales et Valentino Rossi vont s’élancer depuis la première ligne de la grille de départ. Leur objectif sera de devancer sur la ligne d’arrivée Marc Marquez, déjà quatre fois vainqueur au Texas, et détenteur ce samedi de sa cinquième position sur le Circuit of The Americas.

Lors de la deuxième séance qualificative, Vinales réalisait un très bon chrono en début de session en 2‘03.912, ce qui le plaçait en deuxième position sur la grille de départ provisoire. Il tournait ensuite en 2‘03.125, ce qui le rapprochait à 0.083 de la première place.

Dans un ultime effort, Maverick s’emparait de la meilleure performance en 2‘02.871, mais son bonheur était de courte durée car il était repoussé à la deuxième place par Marc Marquez, un écart de 0.130 séparant les deux hommes.

mymm__tin9150

Pour Maverick Viñales, « Honnêtement, je pensais avoir la pole. Quand j’ai regardé l’écran et constaté que Marc était derrière Valentino, je me suis dit : « ah, peut-être que ça va le faire » et finalement, il y est parvenu. Félicitations à lui, car c’était sans conteste un bon chrono.  

« Nous nous sommes donnés à 100% et la moto fonctionnait très bien. Nous devions insister sur un tour, mais je suis également satisfait de notre rythme. Nous pourrons encore progresser dimanche.

« Nous travaillerons d’arrache-pied cette nuit pour trouver un nouveau réglage qui nous permettra de mieux freiner la moto. Je pense néanmoins que nous avons accompli du bon travail et nous pouvons être là. Être au maximum du premier au dernier tour sera la meilleure stratégie.

« Il y avait de nombreux pilotes en piste. Je ne suis pas furieux au sujet de ce qu’il s’est passé aujourd’hui. Lorsque vous êtes en train de boucler un bon tour, c’est normal de se comporter ainsi. Il n’y a aucun ressentiment entre Valentino et moi. Cela arrive et je ne me plains pas. »

mymm__ax09420

capture



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP