#AmericasGP Moto2 Course : La passe de trois pour Morbidelli, devant un solide Lüthi !

par | 23 avril 2017

Ce que les essais ont révélé, c’est qu’un circuit aussi long et aussi technique que le CoTA ne s’offre pas au premier venu. En effet, tout au long des séances d’essais libres, de la qualification et du warm up, seuls des pilotes expérimentés, voire très expérimentés, ont pu inscrire leur nom dans le top cinq.

On y retrouve même le vétéran Mattia Pasini côtoyant Franco Morbidelli, Alex Márquez, Takaaki Nakagami et Tom Luthi. Seule relative exception à cette constatation, Miguel Oliveira et sa toute nouvelle KTM.

Avec un ciel parfaitement limpide et des températures quasiment idéales (24° dans l’air, 35° au sol), la course se présente donc sous les meilleurs auspices pour un Franco Morbidelli qui tentera d’y faire la passe de trois en ce début de championnat.

À l’inverse, Danny Kent (désaccord)) et Iker Lecuona (encore convalescent) sont forfaits pour cette épreuve.

Voici les références disponibles à l’entame de ce Grand Prix des Amériques 2017 :

#AmericasGP Moto2 2016

2017

FP1 2’10.156 Alex Rins 2’11.606 Miguel Oliveira
FP2 2’09.564 Alex Rins  2’10.601 Alex Marquez
FP3 2’09.981 Sam Lowes  2’10.164 Alex Marquez
QP 2’08.850 Alex Rins 2’09.379 Franco Morbidelli
Warm Up 2’10.237 Takaaki Nakagami  2’10.089 Takaaki Nakagami
Course Rins Lowes Zarco
Record 2’08.850 Alex Rins 2016

 

D’une première ligne composée de Franco Morbidelli, Mattia Pasini et Alex Marquez, c’est le poleman qui conserve son avantage tandis que Julian Simon et Stefano Manzi chutent au premier virage.

Après quelques virages, Mattia Pasini s’empare provisoirement du commandement alors que Lorenzo Baldassarri, Jesko Raffin et Yonny Hernández vont également au sol avant la fin du premier tour.

Le premier tour s’achève sur le top 10 suivant : Morbidelli, Pasini, Márquez, Nakagami, Luthi, Oliveira, Aegerter, Vierge, Schrotter et Corsi.

Dans le second tour Alex Márquez ravit le leadership à son coéquipier peu avant que Axel Pons ne perde le contrôle de sa Kalex.

En tête, c’est un festival entre les deux pilotes du Team Marc VDS jusqu’à ce que le frère de Marc face une goutte d’eau lui faisant perdre deux places.

Dans le cinquième tour, Tom Luthi s’empare de la

seconde position au détriment de Mattia Pasini, à une bonne demi-seconde de Franco Morbidelli qui est en train de s’échapper.

Mattia Pasini chute d’ailleurs au tour suivant en essayant de suivre Alex Márquez, lui-même faisant le forcing pour remonter sur Tom Luthi.

À la mi-course, Franco Morbidelli s’est ménagé une avance d’environ une seconde sur Tom Luthi qui précède lui-même Alex Márquez, Takaaki Nakagami, Miguel Oliveira, Dominique Aegerter, Simone Corsi, Marcel Schrotter, Xavi Vierge et Xavier Siméon, Fabio Quartararo étant alors 18e.

Usure des pneus ou pas, toujours est-il que Tom Luthi, dixième après dixième, parvient peu à peu à réduire son écart sur le leader.

À 7 tours du drapeau à damier, Takaaki Nakagami ravit la troisième place à Alex Márquez alors que Franco Morbidelli réagit à la pression de Tom Luthi et reconstitue un écart de plus d’une seconde.

Dans le peloton, on note la belle course de Jorge Navarro, présent dans un groupe en lutte pour la 10e place. Fabio Quartararo est alors dans les points, en 15e position.

Dès lors, la course semble stabilisée pour les cinq premiers que sont Morbidelli, Luthi, Nakagami, Márquez et Aegerter.

À deux tours de l’arrivée, Fabio Quartararo s’empare de la 12e position devant Jorge Navarro, une position qu’il défendra jusqu’à l’arrivée obtenant ainsi la meilleure place d’un rookie.

Classement compilé par nos amis de Crash.net:

1. Franco Morbidelli ITA EG 0,0 Marc VDS (Kalex) 41m 20.078s
2. Thomas Luthi SWI CarXpert Interwetten (Kalex) 41m 22.711s
3. Takaaki Nakagami JPN IDEMITSU Honda Team Asia (Kalex) 41m 26.887s
4. Alex Marquez SPA EG 0,0 Marc VDS (Kalex) 41m 29.930s
5. Dominique Aegerter SWI Kiefer Racing (Suter) 41m 31.005s
6. Miguel Oliveira POR Red Bull KTM Ajo (KTM) 41m 33.107s
7. Simone Corsi ITA Speed Up Racing (Speed Up) 41m 33.413s
8. Marcel Schrotter GER Dynavolt Intact GP (Suter) 41m 33.832s
9. Xavi Vierge SPA Tech 3 Racing (Tech 3) 41m 38.157s
10. Luca Marini ITA Forward Racing Team (Kalex) 41m 41.496s
11. Hafizh Syahrin MAL Petronas Raceline Malaysia (Kalex) 41m 41.508s
12. Fabio Quartararo FRA Pons HP40 (Kalex) 41m 41.814s
13. Xavier Simeon BEL Tasca Racing Scuderia Moto2 (Kalex) 41m 42.052s
14. Ricard Cardus SPA Red Bull KTM Ajo (KTM) 41m 44.323s
15. Jorge Navarro SPA Federal Oil Gresini Moto2 (Kalex) 41m 44.941s
16. Francesco Bagnaia ITA SKY Racing Team VR46 (Kalex) 41m 48.304s
17. Isaac Viñales SPA BE-A-VIP SAG Team (Kalex) 41m 48.521s
18. Axel Pons SPA RW Racing GP (Kalex) 41m 54.845s
19. Tetsuta Nagashima JPN Teluru SAG Team (Kalex) 41m 57.357s
20. Andrea Locatelli ITA Italtrans Racing Team (Kalex) 41m 57.608s
21. Jesko Raffin SWI Garage Plus Interwetten (Kalex) 41m 59.031s
22. Mattia Pasini ITA Italtrans Racing Team (Kalex) 42m 3.798s
23. Sandro Cortese GER Dynavolt Intact GP (Suter) 42m 11.593s
24. Axel Bassani ITA Speed Up Racing (Speed Up) 42m 27.919s
25. Khairul Idham Pawi MAL IDEMITSU Honda Team Asia (Kalex) 42m 28.215s
Edgar Pons SPA Pons HP40 (Kalex) DNF
Lorenzo Baldassarri ITA Forward Racing Team (Kalex) DNF
Yonny Hernandez COL AGR Team (Kalex) DNF
Julian Simon SPA Tech 3 Racing (Tech 3) DNF
Stefano Manzi ITA SKY Racing Team VR46 (Kalex) DNF

 

Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team