Cette quatorzième manche d’un championnat au dix-huit rendez-vous marquait le 900e événement du Championnat du Monde. Un cap passé en Aragon, qui est dans le paysage depuis 2010. Honda était le constructeur qui avait le plus brillé sur cette piste avec ses quatre succès, obtenus par trois pilotes différents : Casey Stoner (2011), Dani Pedrosa (2012), Marc Márquez (2013, 2016). De son côté, Jorge Lorenzo y avait offert à Yamaha ses deux seules victoires en 2014 et 2015 et Stoner l’unique réalisation de Ducati en 2010. Alors, pour qui cette édition 2017 ?

Avant de se pencher sur la question, voici l’état des lieux en tableau…

 

#AragonGP MotoGP™

2016

2017

FP1

1’48.830 Marc Marquez (voir ici)

2’01.243 Marc Marquez (voir ici)

FP2

1’48.429 Dani Pedrosa (voir ici)

1’59.858 Dani Pedrosa (voir ici)

FP3

1’47.810 Marc Marquez (voir ici)

1’48.252 Marc Marquez (voir ici)

FP4

1’48.060 Marc Marquez (voir ici)

 1’48.709 Maverick Vinales (voir ici)

Qualification 1

1’48.596 Danilo Petrucci (voir ici)

 1’48.171 Jorge Lorenzo (voir ici)

Qualification 2

1’47.117 Marc Marquez (voir ici)

1’47.635 Maverick Vinales

Warm Up

1’48.928 Marc Marquez (voir ici)

 1’48.832 Marc Marquez

Course

Marquez, Lorenzo, Rossi (voir ici)

Record

1’46.635 Marquez 2015

 

La grille de départ de cette course était composée d’une première ligne menée par Viñales devant Lorenzo et un Rossi à la jambe opérée il y a un peu plus de 20 jours d’une double fracture. Un exploit de la part du Doctor sur un circuit où il n’avait jamais encore triomphé. 23 tours de haute lutte lui étaient plus promis puisque, juste derrière lui, trois Honda étaient prêtes à bondir aux avant-postes.

La question qui taraudait, comme toujours, les protagonistes étaient celle du choix des pneus. Lors du warm-up disputé sous une température de piste à 26°, on avait vu l’essentiel du plateau en medium soft, Márquez et Crutchlow mis à part qui roulaient avec deux mediums. Mais d’aucuns annonçaient que Lorenzo, Barberá et Zarco allaient faire le pari d’un couple de soft. Quant aux gommes dures, elles réclamaient un bitume au moins porté à 40° pour s’affirmer. Avant le départ, ce goudron était justement à cette température !

Lorenzo partait comme un boulet de canon et Dovizioso comme une balle. Les deux hommes encadraient Vinales et Rossi, les deux Yamaha inversant leurs positions quelques virages plus loin. A la fin du premier tour, Lorenzo (MS) menait devant Rossi (MH), Dovizioso (MS), Marquez (HH), Vinales (MH) Pedrosa (MM), Crutchlow (HH) et un déterminé Kallio sur la KTM (MM). Zarco était douzième (SS).

Le meilleur tour en course après deux tours revenait à Rossi. Puis à Marquez qui remontait quatrième au détriment d’un Vinales qui semblait le moins convaincant de ce groupe de tête.

Vinales était décroché à deux secondes après cinq tours d’une bande des quatre luttant pour le pouvoir. Lorenzo tenait toujours tête à Rossi et à Dovizioso suivi comme son ombre par Marquez. Abraham chutait au virage 8. Un instant dont profitait Marquez pour prendre la troisième place à Dovi.

En voulant s’attaquer dans la foulée à Rossi, MM93 virait large mais gardait l’avantage sur Dovizioso. Vinales travaillait à refaire son handicap qu’il faisait passer sous les deux secondes, avec Pedrosa et Crutchlow dans son sillage, mais aussi Aleix Espargaro.

Au virage 12, Marquez s’enflammait et tentait de passer à la fois Rossi et Lorenzo avant de virer au large et de reprendre la piste quatrième derrière Dovizioso.

Un tour plus tard, Marquez reprenait la troisième place mais Dovizioso n’avait de cesse de le harceler. En tête, Lorenzo bouclait son dixième tour aux commandes de la course avec Rossi derrière. Vinales était à 1.2s des leader. Mais il faisait une légère erreur dont profitait Pedrosa. Un moment de gloire pour Honda puisque Marquez réglait son compte à Rossi pour le gain de la deuxième place. Zarco était dixième derrière le toujours étonnant Kallio.

A la mi-course, les Ducati commençaient à peiner à rester dans les 1’49 au tour, un rythme tenu par Marquez qui ne ménageait pas sa peine. Pedrosa aussi était sur cet élan et devenait un réel danger pour Dovizioso au grand dam de Vinales qui semblait rentrer dans le rang. A neuf tours du but, Pedrosa mettait au pas la Ducati de Dovi.

A huit tours du but, Marquez attaquait virilement Lorenzo pour prendre la tête de la course. Dans le même temps, Pedrosa passait Rossi. Le HRC pouvait jubiler et remarquait à peine la chute de Crutchlow au virage 14.

Rossi perdait le contact avec le trio de tête à cinq tours de la fin et tombait sous la pression de Dovizioso, Vinales mais aussi de l’Aprilia d’un Aleix Espargaro impeccable. Bautista n’était pas loin non plus…

Pedrosa faisait le meilleur chrono en course et s’en prenait à Lorenzo. Rossi contenait tant bien que mal Vinales, Dovizioso, Bautista et Aleix Espargaro. Mais à déjà plus de trois secondes du leader.

A deux tours du but, Pedrosa prenait la deuxième place à Lorenzo. A sept dixièmes du leader Marquez, allait-il tenter sa chance ou protéger celui qui venait de reprendre la tête du championnat ?

Marquez donnait le dernier coup de collier pour enlever les éventuelles illusions à son équipier et prenait une victoire importante dans l’optique d’un championnat mené à présent avec 16 points sur Dovizioso et 28 sur Vinales, grand perdant du rendez-vous. Pedrosa suit à 54 points puis Rossi à 56 longueurs.

Lorenzo est troisième devant Vinales, Rossi, Aleix Espargaro et Dovizioso, seulement septième devant Bautista Zarco et Pol Espargaro premier KTM juste devant Kallio.

#AragonGP MotoGP Course :

1. Marc Marquez ESP Repsol Honda (RC213V) 42m 6.816s 
2. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda (RC213V) 42m 7.695s 
3. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (GP17) 42m 8.844s 
4. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha (YZR-M1) 42m 12.072s 
5. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha (YZR-M1) 42m 12.698s 
6. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 42m 13.778s 
7. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (GP17) 42m 14.271s 
8. Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar (GP16) 42m 14.726s 
9. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech3 (YZR-M1)* 42m 19.818s 
10. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory (RC16) 42m 20.891s 
11. Mika Kallio FIN Red Bull KTM Factory (RC16) 42m 24.008s 
12. Andrea Iannone ITA Suzuki Ecstar (GSX-RR) 42m 27.448s 
13. Jack Miller AUS EG 0,0 Marc VDS (RC213V) 42m 30.702s 
14. Scott Redding GBR Octo Pramac (GP16) 42m 32.339s 
15. Tito Rabat ESP EG 0,0 Marc VDS (RC213V) 42m 32.898s 
16. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech3 (YZR-M1)* 42m 37.118s 
17. Alex Rins ESP Suzuki Ecstar (GSX-RR)* 42m 38.690s 
18. Hector Barbera ESP Reale Avintia (GP16) 42m 38.764s 
19. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory (RC16) 42m 43.112s 
20. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac (GP17) 42m 44.658s 
21. Loris Baz FRA Reale Avintia (GP15) 42m 54.415s 
22. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 42m 54.463s 
Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) DNF 
Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar (GP15) DNF 
* Rookie

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team