C’est un Franco Morbidelli en pleine éclosion qui aborde le second Grand Prix de la saison en Argentine. Vainqueur de l’entame de campagne au Qatar dans la catégorie Moto2, l’Italien ne doit pas sa performance au hasard. Sa progression est constante et s’affirme, et ce n’est pas pour rien que Valentino Rossi l’a à l’œil. A Termas de Rio Hondo, il voudra confirmer toutes ces belles choses. Avec la pression qui va avec.

A Losail, le pilote Marc VDS a ouvert son compteur de victoires. Une étape franchie dans sa carrière qui prend une belle tournure depuis déjà le Grand Prix d’Autriche de l’an dernier. Toujours dans les points depuis lors, il est maintenant le cinquième Italien à avoir connu la victoire en Moto2. Ces autres compatriotes sont Andrea Iannone, Roberto Rolfo, Michele Pirro et Lorenzo Baldassarri.

Par ailleurs, avec ses dix podiums, il est aussi le second transalpin le plus fourni au palmarès de la catégorie. Il suit Andrea Iannone qui en a récolté dix-neuf. En Argentine, il tentera d’être le premier Italien à réaliser deux victoires consécutives en Moto2. Un terrain qu’il apprécie puisqu’il s’y est qualifié troisième en 2016 avant de lutter pour un top 5 à deux tours du but. Moment où il a chuté pour se contenter de la vingt-cinquième place.

A présent leader du championnat devant Tom Lüthi, l’équipier d’Alex Márquez commente : « je me sens en confiance en ce moment et d’autant plus après avoir remporté ma première victoire au Qatar. L’Argentine est une piste qui me plaît assez. Les sensations avec la moto et l’équipe sont bonnes et il faut continuer dans cette voie ce week-end. Je suis certain que l’on peut revenir de Termas Rio Hondo avec un nouveau très bon résultat ».



Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team