Ils sont venus, ils ont vu et ils ont vaincu ! Tom Lüthi et Marcel Schrötter se sont comportés comme l’armée de Jules César, ce week-end aux USA, abandonnant uniquement le leadership du warmup à leurs adversaires avant de terminer la course de la façon dont ils avaient dominé la première journée, c’est-à-dire avec un doublé.

L’équipe allemande prend ainsi la tête du classement des teams Moto2 alors que ses pilotes Marcel Schrötter et Tom Lüthi figurent maintenant deuxième et troisième du Championnat du monde, respectivement 3 et 5 points derrière un Lorenzo Baldassarri qui a inscrit un résultat blanc au Texas.

Opération plus que bénéfique, donc, au terme d’une course solide où la concurrence était principalement représentée par Álex Márquez dans la première partie des 18 tours à effectuer (Voir ici).

Tom Lüthi : « Je suis vraiment vraiment heureux ! Lorsque je suis passé premier sous le drapeau à damiers, j’ai immédiatement commencé à crier dans mon casque. C’était un sentiment incroyable. C’est incroyable de remporter à nouveau une victoire et d’être de retour devant. Tout le week-end s’est bien passé. Nous avions un bon rythme et je savais que je pouvais être rapide. Mais le gars à côté de moi dans le garage a été plus rapide que moi tout au long des essais et je pense que ce n’était pas trop mal car cela m’a mis une grosse pression. Nous avons dû nous battre fort pour trouver les bons réglages. Je tiens à remercier mon équipe pour cet effort incroyable et pour le fait que nous sommes de retour au sommet. À cause du résultat blanc en Argentine, je savais que j’avais vraiment besoin de points aujourd’hui et que je devais faire une course intelligente. J’ai pris un bon départ et j’ai pris la deuxième place dès le début. Puis j’ai dû me battre contre Álex Márquez, qui est retourné à l’intérieur du virage alors qu’il n’y avait pas de place, donc nous nous sommes touchés. Il a essayé de me laisser derrière, mais j’ai réussi à le dépasser et à rester devant ».

Marcel Schrötter : « Cela n’a pas été une course facile, mais j’ai réussi assez tôt à m’éloigner du groupe derrière moi. Je n’ai pas eu trop de pression de derrière, ce qui m’a facilité la course, car je pouvais me concentrer sur ce qui se passait devant moi. Puis j’ai fait une petite erreur dans un virage et j’ai perdu le contact avec Tom (Lüthi) et Álex (Márquez). Pendant que j’essayais de rattraper mon retard, Tom a doublé Álex. Alex avait déjà eu certains problèmes après quelques tours et Tom était très rapide. J’ai essayé de m’éloigner d’Álex aussi vite que possible. Quand je l’ai doublé, j’ai un peu élargi et il m’a touché assez fort. J’ai eu de la chance de ne pas chuter. Ça m’a fait perdre du temps et Tom est parti. Quand j’ai finalement dépassé Álex, j’ai essayé de rattraper Tom, mais je ne pouvais pas aller plus vite. J’ai essayé d’éviter les erreurs, car la piste était vraiment difficile. J’ai essayé d’augmenter l’écart avec les coureurs derrière moi, et j’ai réussi. A la fin, j’ai été un peu déçu, car j’ai eu le rythme durant tout le week-end. Mais nous sommes de retour dans le groupe de tête et c’est important. Je suis confiant que la victoire viendra bientôt ».

Jürgen Lingg, Team manager : « Pour être honnête, je n’ai pas encore réalisé ce qui vient de se passer. Premier et deuxième… nous savions que c’était possible, mais si vous y parvenez, c’est une autre histoire. Maintenant, finalement, nous l’avons fait, mais d’une manière que je ne m’attendais pas à voir. Les deux pilotes ont été incroyables. Les autres n’ont pas eu beaucoup de chance contre eux. Cela m’a un peu surpris et ça va prendre du temps avant que je m’en rende compte. Je dois féliciter toute l’équipe. C’est tellement amusant cette année et l’alchimie est parfaite. Tout le monde donne tout et travaille très professionnellement, et vous pouvez voir cela avec le résultat. Je suis vraiment très, très fier de nous tous ».

Classement du Grand Prix des Amériques Moto2 à Austin :

Au championnat, Baldassarri conserve la tête avec 50 points, devant Schrötter (47), Lüthi (45), Gardner (38) et Márquez (36).

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Marcel Schrotter, Thomas Luthi

Tous les articles sur les Teams : Dynavolt Intact GP