C’est une situation qui commence à apparaître clairement : la greffe du moteur Triumph trois cylindres de 765 cc dans la cadre tubulaire acier KTM a du mal à prendre. A Austin, pendant que Canet gagnait avec une moto de Mattighofen et qu’en MotoGP toute l’attention était portée sur Pol Espargaró, en Moto2, c’était la débâcle. Seul Jorge Martin a vu l’arrivée en marquant le modeste point de la quinzième place. Pendant ce temps, Kalex triomphait, SpeedUp était sur le podium et même NTS et MV Agusta étaient devant…

Deux autre KTM étaient classés, hors des points et cinq autres avaient abandonné. Il n’y avait donc vraiment pas de quoi pavoiser, surtout que le leader désigné du contingent autrichien, soit Brad Binder, avait abandonné sur casse mécanique dès le troisième tour. « Ce fut l’un des week-ends les plus difficiles pour nous », a déclaré Aki Ajo, directeur de l’équipe, sur ce troisième meeting du Championnat du Monde Moto2. Jorge Martin était à l’unisson : « ce n’était pas notre meilleure course, ce fut un week-end difficile en général », a soupiré le champion du monde de Moto3 espagnol.

Son coéquipier sud-africain a eu moins de chance. Dès l’entame du Grand Prix des Amériques, il était tourmenté par un problème d’embrayage. Finalement, il devait rentrer aux stands dès le troisième tour de la course. Après coup, il a confirmé, visiblement déçu : « avant la course, ça avait l’air très bon, mais malheureusement, j’ai eu un problème d’embrayage, ce qui m’a forcé à jeter l’éponge. Ce n’est pas une bonne situation, car toute l’équipe espérait beaucoup plus après avoir fait un si bon travail ».

Le pilote de 23 ans ajoute malgré tout : « nous devons nous concentrer sur le positif. Nous avons pu nous améliorer dans certains domaines et je me suis senti très à l’aise sur la moto. À la prochaine course, nous essaierons de faire de notre mieux ».

Martin préfère également regarder devant. La recrue madrilène de Moto2, âgée de 21 ans, a déclaré : « samedi, nous semblions avoir progressé, mais il reste encore beaucoup de travail devant nous. Je sais que nous pouvons nous rapprocher du sommet, alors nous allons travailler dur pour être plus forts en Europe. Je me sens en bonne forme physique en ce moment et je suis sûr de pouvoir faire mieux lors de la prochaine course ». Qui sera le Grand Prix d’Espagne à Jerez. Au championnat, Brad Binder est seulement dixième avec déjà 36 points de retard sur le leader Baldassarri.

Championnat Moto2 après Austin:

1 Lorenzo Baldassarri Kalex 50
2 Marcel Schrötter Kalex 47 -3
3 Thomas Lüthi Kalex 45 -5
4 Remy Gardner Kalex 38 -12
5 Álex Márquez Kalex 36 -14
6 Luca Marini Kalex 27 -23
7 Jorge Navarro Speed Up 24 -26
8 Enea Bastianini Kalex 21 -29
9 Sam Lowes Kalex 19 -31
10 Brad Binder KTM 14 -36
11 Andrea Locatelli Kalex 14 -36
12 Iker Lecuona KTM 13 -37
13 Mattia Pasini Kalex 13 -37
14 Augusto Fernandez Kalex 11 -39
15 Simone Corsi Kalex 8 -42
16 Tetsuta Nagashima Kalex 8 -42
17 Somkiat Chantra Kalex 6 -44
18 Xavi Vierge Kalex 6 -44
19 Fabio Di Giannantonio Speed Up 5 -45
20 Bo Bendsneyder NTS 5 -45
21 Khairul Idham Pawi Kalex 3 -47
22 Jesko Raffin NTS 3 -47
23 Dominique Aegerter MV Agusta 2 -48
24 Jorge Martin KTM 2 -48
25 Marco Bezzecchi KTM 0 -50
26 Jake Dixon KTM 0 -50
27 Lukas Tulovic KTM 0 -50
28 Philipp Öttl KTM 0 -50
29 Stefano Manzi MV Agusta 0 -50
30 Xavi Cardelus KTM 0 -50
31 Gabriele Ruiu MV Agusta 0 -50
32 Joe Roberts KTM 0 -50
33 Dimas Ekky Pratama Kalex 0 -50


Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder

Tous les articles sur les Teams : Ajo Motorsport