Au Qatar, il a gagné sa bataille en jouant l’offensive. En Argentine, il a fait de la résistance en se mettant en mode défense. Andrea Dovizioso mène sa campagne en stratège qui regrette néanmoins une troisième place à Las Termas alors qu’il visait la seconde. A Austin, ce week-end, l’officiel Ducati devra faire preuve de la même abnégation qu’en Amérique du Sud. Il sait qu’il arrive sur le terrain privé de son rival Marc Márquez comme il a bien conscience que le Texas n’est pas la région la plus aimée de sa Ducati. Cependant, on ne sait jamais…

Sur le papier, le week-end qui approche devrait être compliqué pour Andrea Dovizioso. A Austin, sa Ducati et lui-même n’ont pratiquement jamais brillé. À l’exception des 3e et 2e places collectées respectivement en 2014 et 2015, le double vice-champion du monde a toujours beaucoup souffert lors du Grand Prix des Amériques. A contrario, son adversaire Marc Márquez s’y est systématiquement promené puisqu’il a remporté toutes les éditions qui s’y sont déroulées.

Cependant, ces derniers mois, Andrea Dovizioso et sa Desmosedici ont montré à plusieurs reprises qu’ils commençaient à digérer les circuits qui les plus défavorisent le plus. Le but sera néanmoins de se défendre contre Márquez avant de reprendre l’attaque sur les circuits plus favorables. Une saine gestion pour un prétendant au titre !

Pour ce troisième rendez-vous de l’année, Andrea Dovizioso a déclaré : « la méthode de travail avec laquelle nous avons affronté le Grand Prix d’Argentine est un bon point de départ pour la prochaine course à Austin. Même si la piste ne figure pas parmi les plus favorables pour nous, je suis convaincu que si nous pouvons y progresser, comme nous l’avons fait à Termas de Río Hondo, nous serons compétitifs, surtout lors de la course, ce qui est finalement le plus important ».

L’équipier de Petrucci a ajouté : « notre objectif à Austin sera de monter sur le podium. Ce serait presque une victoire, mais nous devons d’abord comprendre l’état de la piste. L’année dernière, l’asphalte était très endommagé et j’espère que la situation s’est un peu améliorée. Nous devons rester positifs et concentrés, tout en continuant de travailler comme nous l’avons toujours fait jusque-là ».

Au passage, si DesmoDovi accrochait un podium ce week-end, il porterait son score en la matière à 95, ce qui lui ferait égaler Mick Doohan sur les tablettes…



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team