Avec des hauts et des bas depuis le début de saison, Aleix arrive chez lui en Catalogne à la dix-septième place du classement provisoire, avec sa moto d’usine, derrière Loris Baz (Desmosedici GP15) et Tito Rabat. Le potentiel réel de l’Aprilia n’est pas encore défini précisément, avec seule la moitié des courses saluée par le drapeau à damier.

Avec trois abandons en six courses, Espargaro ne peut évidemment figurer parmi les leaders. Son coéquipier Sam Lowes a terminé une seule fois dans les points (quatorzième et avant-dernier en France). Au classement constructeurs, Aprilia avec 19 points devance KTM (8 points) et n’est pas si loin du quatrième Suzuki (28). Sur les 12 teams permanents présents en Championnat du Monde MotoGP, l’Aprilia Racing Team Gresini est avant-dernier devant le Red Bull KTM Factory Racing.

Seule une série de circonstances a empêché, selon Aprilia, Aleix Espargaró de marquer des points au Mans et au Mugello, mais dans les deux courses, le V4 italien avait montré « un excellent niveau de performance ».

Sam Lowes qui, au Mugello, a confirmé les améliorations qu’il avait déjà montrées dans la course française avec un rythme de course impressionnant, est sûr de pouvoir profiter de l’expérience acquise lors des tests effectués ici sur le circuit espagnol il y a quelques semaines. De plus en plus à l’aise sur sa RS-GP, le rookie  anglaise entend continuer sa tendance à la croissance constante.

Selon Aleix Espargaro, « Après le Mugello, je suis motivé. J’ai hâte de monter sur la RS-GP pour ma course à domicile. Le départ anticipé a mis fin à mon week-end sans le résultat que nous avons mérité et c’est dommage. J’aime bien le circuit de Barcelone et le test que nous avons fait ici s’est bien passé. Nous allons reprendre avec les données que nous avons pour viser une bonne place dans le top-8. »

Pour Sam Lowes, « Nous avons effectué un bon test ici à Barcelone il y a peu de temps et j’ai hâte d’y retourner. En termes de confiance en selle, Mugello a été un week-end positif. Je suis heureux de revenir à la course tout de suite. Je souhaite profiter de ce bon moment.

D’après Romano Albesiano, Directeur de la compétition Aprilia, « Barcelone est une piste qui n’a généralement pas beaucoup d’adhérence, ce qui, combiné avec les bosses, est la difficulté la plus importante à laquelle nous aurons à faire face ce week-end.

« En tout cas, nous nous attendons à faire une bonne course. Les essais effectués ici nous ont permis de faire des progrès tangibles en termes d’architecture de châssis et de gestion du frein moteur. Nous avons déjà reçu de bons commentaires de ces modifications au Mugello. »

Pour le team manager Fausto Gresini, « Barcelone, où nous avons fait un test après Le Mans, est une course très importante pour nous. Nous sommes enthousiasmés par la rédemption sur une piste où notre moto peut exprimer son plein potentiel.

« Il est certainement important pour Aleix de bien faire pour son week-end à la suite de la déception du Mugello, où en tout cas, il a démontré qu’il était rapide. Je m’attends à voir un pas en avant de Sam. Il a montré des signes encourageants, mais il doit encore s’améliorer. »

Photos © Aprilia



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini