Le team Gresini Racing profite de la pause estivale pour nous gratifier d’un sujet non dénué d’intérêt quant à la création de l’équipe Gresini MotoGP qui alignera Enea Bastianini et Fabio Di Giannantonio l’année prochaine.

En voici la traduction du deuxième chapitre, le premier se trouvant ici.


S’il est vrai que, pour réaliser un projet d’une telle envergure, il est fondamental de pouvoir rêver, de croire fermement en son travail, de choisir le constructeur et les pilotes que l’on considère comme les plus appropriés au projet, il y a encore beaucoup à faire…

C’est pourquoi nous avons discuté avec Michele Masini, qui a toujours été un homme du Gresini Racing et qui sera le directeur sportif du projet MotoGP de Gresini l’année prochaine.

Comment s’est créé le projet MotoGP d’un point de vue sportif ?
« Je voudrais commencer par dire que je suis très fier que la famille Gresini ait décidé de miser sur moi pour le rôle de directeur sportif. Je travaille pour Gresini Racing depuis 2008 et c’est un honneur pour moi de participer à ce retour en MotoGP en tant qu’équipe indépendante après sept années. C’était le rêve de Fausto et c’est certainement la base de tout cela, la motivation supplémentaire qu’il nous a donnée pour que le Gresini Racing retrouve la gloire d’antan. L’objectif est de faire en sorte que cette équipe redevienne l’équipe satellite de référence en MotoGP. Nous travaillons en étroite collaboration avec Ducati sur tous les aspects, et l’objectif est d’avoir une équipe de haut niveau technique et en même temps jeune et ambitieuse : ce sera un mélange d’hommes de confiance de Gresini Racing et de nouveaux pilotes ayant une expérience significative de Ducati. »

Comment l’équipe sera-t-elle structurée ?
« L’équipe sera composée d’environ 25-26 personnes. Une vingtaine de membres de Gresini Racing et cinq hommes de Ducati Corse : Un ingénieur de piste et un ingénieur électronique pour chaque pilote, et un responsable des pièces détachées. »

Les prochaines étapes du point de vue structurel ?
« Nous travaillons depuis environ un an à la création d’une structure de premier ordre en termes d’accueil et de camions-ateliers. Dans les prochaines semaines, nous aurons une idée précise du graphisme qui sera retenu par Drudi Performance. L’objectif est d’arriver en novembre avec un graphisme d’essai hivernal qui introduira déjà notre image de 2022. »

Les objectifs du projet ?
« Nous voulons autant de synergie que possible avec Ducati, parce que nous voulons être le point de référence pour l’usine de Borgo Panigale comme une sorte d’équipe junior, où les pilotes peuvent progresser. Bien travailler, en harmonie, et surtout avec beaucoup d’esprit d’équipe car nous sommes et serons toujours la #GresiniFamily. »

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini, Fabio Di Giannantonio

Tous les articles sur les Teams : Gresini MotoGP