La situation de Yamaha en MotoGP se complique après cette annonce aux airs de second camouflet successif venu du Superbike. Ainsi, après avoir approché Toprak Razgatlioglu, les hommes d’Iwata qui cherchent un successeur à Viñales pour 2022, et sans doute bientôt à combler le vide que laissera un Valentino Rossi à la retraite, voient maintenant  Garrett Gerloff leur tourner le dos. Il restera bien au sein de la marque, mais comme le Turc, ce sera en WSBK. L’Américain vient de confirmer sa présence sur cette grille de départ pour un an de plus.

Chez Yamaha en MotoGP, on ne trouvera pas son bonheur chez les collègues du WSBK. Ces derniers, en revanche, sont heureux de constater qu’ils ne sont finalement pas tant les parents pauvres que ça dans le programme sportif d’Iwata. Ils pensaient perdre Razgatliolu et/ou Gerloff, et finalement ils garderont les deux. Pour les Grands Prix, il va falloir chercher ailleurs. Dovizioso peut s’attendre à un coup de fil tandis qu’en Moto2, on reste attentif au moindre mouvement…

Mais en attendant, voici l’actualité : Garrett Gerloff a signé une prolongation de contrat d’un an avec Yamaha Motor Europe, ce qui lui permettra de participer au championnat du monde de Superbike au moins jusqu’à la fin de l’année 2022. Le Texan de 25 ans a pris la deuxième place lors du dernier rendez-vous du WSBK à Donington, ce qui est son meilleur classement bien qu’il ait terminé deuxième dans une course Tissot Superpole à Estoril en 2020. Au total, il est monté à cinq reprises sur le podium du WorldSBK, après avoir quitté la MotoAmerica au début de la saison 2020, où il avait gagné des courses en Superbike sur Yamaha.

La star originaire du Texas a concouru dans la catégorie Superbike en MotoAmerica entre 2018 et 2019 et a obtenu quatre victoires, avec une meilleure troisième place au classement en 2019. Son passage en Superbike en MotoAmerica est intervenu après deux titres consécutifs en Supersport aux États-Unis, remportés en 2016 et 2017. Son passage réussi en Amérique lui a donné une chance sur la scène mondiale et Gerloff a tenu ses promesses, se construisant lentement comme un prétendant régulier au podium tout au long de sa saison de débutant, une campagne perturbée par la pandémie de COVID-19. À la fin de la saison, Gerloff était monté trois fois sur le podium, acquis lors de sa première visite à Barcelone et lors de la manche d’Estoril qui clôturait la saison.

La forme de Gerloff s’est poursuivie lors de la campagne 2021, lorsqu’il a obtenu son premier podium de la saison 2021 lors de la première manche au MotorLand Aragon, et bien que quelques incidents aient gâché sa copie au début de la saison 2021, Gerloff a montré un rythme soutenu jusqu’à présent. Il a également eu l’opportunité d’être le partenaire de Valentino Rossi lors du Grand Prix des Pays-Bas 2021, alors qu’il remplaçait Franco Morbidelli blessé. Approché par Petronas pour faire le saut en MotoGP, il a préféré signer un nouveau contrat avec Yamaha Motor Europe.

A propos de sa prolongation de contrat, Gerloff a déclaré : “je suis vraiment ravi d’avoir signé ce contrat avec Yamaha pour continuer avec eux l’année prochaine. J’ai passé d’excellents moments en Europe au cours des 18 derniers mois, et j’ai été très heureux des progrès que j’ai faits, dans l’équipe GRT Yamaha WorldSBK et sur la Yamaha R1. Nous avons déjà progressé cette saison, ce qui nous a permis de nous battre régulièrement pour le podium, mais je sais qu’il y a encore beaucoup à faire. Nous avons été si près de cette première victoire, à portée de main à Donington Park, et avec le soutien de Yamaha et de l’équipe, je suis sûr que nous pouvons le faire avant la fin de la saison.”

Gerloff

Avec Gerloff  Yamaha veut accueillir davantage de pilotes étrangers dans son programme 

Le responsable des courses sur piste de Yamaha Motor Europe, Andrea Dosoli, a ajouté : “je me souviens encore de Magny-Cours en 2019, lorsque Garrett est venu nous rendre visite et où notre voyage ensemble a commencé. Depuis lors, il a impressionné tout le monde au sein de la famille Yamaha par sa motivation et son engagement. Il a obtenu des résultats fantastiques, a fait preuve d’une grande vitesse et est capable de s’adapter rapidement à de nouveaux circuits, ce qui a été confirmé à Donington Park où il a été le plus rapide au général lors de sa première journée et a décroché un podium très impressionnant le dimanche”.

“Nous sommes très heureux de pouvoir prolonger cette collaboration pour une autre saison, car nous pensons que les deux parties ont encore beaucoup à apprendre et que Garrett peut devenir un prétendant au titre dans un avenir proche. Nous avons donné la possibilité à un jeune pilote talentueux, que nous avons sélectionné à partir d’un championnat national et l’avons amené sur la scène mondiale, confirmant clairement la forte implication de Yamaha dans le sport automobile mondial.”

Le directeur du marketing et du sport automobile de Yamaha Motor Europe, Paolo Pavesio, a déclaré : “c’est une grande satisfaction pour nous de pouvoir confirmer que Garrett restera avec Yamaha pour une troisième saison. Depuis qu’il nous a rejoints en 2020, Garrett a montré qu’il avait le talent brut nécessaire pour réussir sur la scène du Championnat du Monde, se battant régulièrement à l’avant avec les pilotes les plus prolifiques du Championnat.

” Le passage de Garrett au WorldSBK a une fois de plus montré les opportunités qu’ont les pilotes Yamaha de passer des championnats nationaux, comme le MotoAmerica, à la scène mondiale. Je crois que c’est important pour Yamaha, pour le WorldSBK et, dans ce cas, pour les fans américains. Nous avons l’intention de faciliter cette étape à l’avenir, en accueillant davantage de pilotes Yamaha étrangers dans notre programme de championnat du monde, comme nous l’avons fait jusqu’à présent avec Garrett, Kohta Nozane et Galang Hendra Pratama, afin de reconfirmer le rôle mondial du WorldSBK“. Il n’y a donc pas que le MotoGP dans la vie…

Gerloff

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Garrett Gerloff

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team