Lors d’une interview exclusive accordée à Neil Morrison (Crash.net) à la fin des essais pré-saisons, Davide Tardozzi, le coordinateur de l’équipe d’usine Ducati MotoGP s’est montré plutôt bavard et très intéressant.

En février, l’ancien pilote de Superbike avait déjà nié la rumeur selon laquelle Ducati aurait fait une offre mirobolante à Jorge Lorenzo. Il le confirme à nouveau: “Nous avons été furieux à propos de la nouvelle selon laquelle nous avions fait une offre à Lorenzo, car ce n’est pas vrai. Je dois souligner que Lin Jarvis a été très très gentil en nous appelant et en résolvant la situation. ”

Aujourd’hui, l’homme en rouge réaffirme n’être en contact avec aucun pilote, Jorge Lorenzo compris, et se concentrer sur “bien faire les choses” sans être perturbé par des rumeurs de transferts: “Nous sommes heureux à propos de nos pilotes. Nous pensons que ceux-ci peuvent être encore meilleurs qu’auparavant. Quant à l’avenir, aurons-nous quelqu’un également au sommet … Je veux dire qu’il serait stupide de dire que nous ne sommes pas intéressés par Marquez, Lorenzo, ou quiconque, car ce sont des pilotes de pointe. Encore une fois, nous sommes heureux de nos pilotes, mais nous verrons ce que l’avenir proposera. Nous espérons que nos pilotes voudront rester avec nous, mais je suppose que tout le monde parlera avec tout le monde. C’est normal. Il est stupide d’être aveugle sur le sujet. C’est évident que ça se passera ainsi. Mais encore une fois, nous n’avons assurément commencé à parler avec personne.”

Il développe par ailleurs des sujets au moins aussi intéressants.

On y apprend entre autres que la D16GP n’a vraiment rien à voir avec la GP15: “Nous n’avons jamais testé le cadre de la GP15 avec le moteur 2016, car le moteur 2016 est différent du 2015 et il ne se monte pas dans la moto 2015.”

Les pilotes officiels ont donc essayé différents cadres 2016 avant d’en choisir un qui réponde à leurs attentes. Andrea Iannone et Andrea Dovizioso ont d’ailleurs choisi le même: “maintenant, les quatre Desmosedicis sont exactement les mêmes. Finalement,les deux pilotes en sont venus à la même conclusion, et la moto est exactement la même moto pour les deux. Seuls les paramètres sont différents, pour des questions de style de pilotage.”

Lors des essais au Qatar, on a pu constater que les Ducati avaient une configuration d’ailerons différente, ces derniers étant uniquement positionnés sur la tête de fourche. Davide Tardozzi informe que ladite configuration sera différente selon les circuits: “Oui. Je pense que notre ingénieur aérodynamique est quelqu’un de très intelligent. Il fait un très bon travail avec et dans la soufflerie. Il suggère toujours ce qui est le mieux, piste après piste. Nous suivons donc son idée et nous supposons que si toutes les autres Top Factories commencent à faire quelque chose d’identique, cela signifie que nous avons été les pionniers, et non pas stupides.”

Le représentant Ducati concède également une certaine avance dans le domaine de l’exploitation du logiciel Magneti Marelli: “Je pense tout d’abord que nous avons de bons ingénieurs. Deuxièmement, je suppose que notre longue expérience avec Magneti Marelli nous aide. Mais avoir commencé à tester des choses l’année dernière avec les équipes satellites, et ça aide. J’ai commencé par dire que nous avons de bons ingénieurs. Je dis à nouveau que nous avons de bons ingénieurs.”

Enfin, Davide Tardozzi se fait le défenseur des pneus Michelin, avec une certaine maturité: “Michelin offre un ressenti différent. Vous devez donc plus ou moins changer quelque chose, en fonction du style de pilotage, mais c’est quelque chose qui est valable pour tout le monde. Donc je suppose que vous avez seulement besoin d’oublier Bridgestone et de commencer à piloter Michelin. Ce sera le cas bientôt. Comme je l’ ai dit l’ année dernière, en septembre ou en octobre, à Nicolas Goubert et à Piero Taramasso de chez Michelin, vous ne devez pas être inquiets ni avoir peur des pilotent qui chutent ou qui disent que les pneus sont dangereux. Les pneus doivent être interprétés. Ils (les pilotes) doivent être en confiance. Quel que soit le moment où ils auront ce feeling, ils oublieront les anciens, et ils seront plus rapides. Ils les aimeront plus que les Bridgestone et nous n’aurons plus de plaintes.”



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team