Après avoir chuté violement samedi dernier dans les dernières minutes des essais qualificatifs du GP de Malaisie Moto2, sur le circuit de Sepang, Thomas Lüthi a été déclaré inapte à participer à la course par les médecins du GP, car victime d’une fracture de l’astragale du pied gauche. Il sera absent des circuits pendant six semaines, et donc forfait pour les premiers tests MotoGP qui suivront le Grand Prix de Valence.

Peu après sa chute, alors qu’il était encore en Malaisie, Thomas Lüthi déclarait «Nous exerçons un métier difficile, je suis vraiment désolé. Je n’espérais pas terminer le championnat de cette manière. J’étais décidé à jouer ma carte jusqu’au bout, je me sentais bien. Dans le virage No 2, il y a eu une très légère glissade, la moto était un peu plus penchée que normalement et quand j’ai remis les gaz, il y a eu ce highside. Le choc a été violent, mais je n’ai jamais perdu connaissance. En revanche, la douleur au pied est terrible, je n’ai quasi pas dormi de toute la nuit. Bravo à Franco Morbidelli pour son titre et j’espère être de retour le plus rapidement possible.»

Puis Tom est rentré en Suisse où un diagnostic a été établi. Comme le rapporte speedweek.com, il sera opéré ce mercredi à l’hôpital Münsingen par le Docteur Marc Mettler.

« Pendant l’opération, deux vis doivent être utilisées, ce qui permettra à Tom une certaine stabilité dans les semaines à venir, mais pas de faire reposer du poids sur son pied », a déclaré le manager de Lüthi, Daniel Epp.

Lüthi pourra donc piloter la Honda RC213V 2017 de l’écurie belge Marc VDS lors du test IRTA de Sepang en Malaisie du 28 au 30 janvier 2018.

Photo © carXpert-Interwetten

Source : speedweek.com



Tous les articles sur les Pilotes : Thomas Luthi

Tous les articles sur les Teams : CarXpert Interwetten