46 équipages, 2 rafales plus le soleil se sont finalement donnés rendez-vous sur le circuit Bugatti du Mans pour la 44e édition des 24 Heures Motos, à nouveau disputée à huis clos, en raison du contexte sanitaire.

 

 

Après des essais dominés par la YART – Yamaha #7, le départ a été donné à midi, après l’hymne national, par Sébastien Poirier, Président de la FFM.

Sébastien Poirier, Président de la Fédération Française de Motocyclisme : « Les 24 Heures Motos sont une épreuve mythique, et avec cette édition 2021 qui vient de s’élancer, c’est l’histoire du sport moto qui se poursuit. Cet événement est un marqueur de la saison moto, il se déroule une nouvelle fois à huis clos mais je sais que les fans le suivent avec passion sur les différents supports TV et digitaux. L’ACO m’a fait l’honneur de donner le départ de cette 44e édition. A travers cette reconnaissance, c’est toute la Fédération, l’ensemble de ses bénévoles, de ses Moto-Clubs et de ses licenciés qui sont à l’honneur et je tiens à remercier le Président Pierre Fillon. »

 

 

Un départ plus qu’animé, avec la YART – Yamaha #7 qui a eu du mal à s’élancer aux mains de Karel Hanika, pendant que la BMW #37 de Markus Reiterberger et la Suzuki #1 de Gregg Black se disputaient déjà le leadership.

 

 

Arrivées à la chicane, un incident mettait au sol trois motos de la catégorie Superstock, la Yamaha #18 des pompiers, la Yamaha #77 de Sylvain Barrier et la Honda #41, entraînant l’apparition de la voiture de sécurité.

 

 

A la reprise, Gregg Black imprime le rythme devant la BMW #37, la Yamaha #333 de Florian Marino, la Kawasaki #4 d’Alan Techer, la Honda #5 de Josh Hook, la Yamaha #96 de Roberto Rolfo, la Honda #55 de Stéphane Egéa, la Yamaha #14 de Grégory Leblanc et, enfin, la Yamaha #7 de Karel Hanika.

Coup dur pour BMW, la #37 part à la faute au raccordement et concède immédiatement une vingtaine de place.

Au bout d’un quart d’heure, les 7 premières motos se tiennent en moins de 10 secondes alors que la BMW #37 rentre à son box.

La Yamaha #333 de Florian Marino est également rappelée à son box, cette fois par un drapeau noir et orange signalant un incident technique sur la machine, en l’occurrence une fuite d’huile.

 

 

En tête, la Suzuki #1 pilotée par Gregg Black se voit quasiment rejointe par la Kawasaki #4 d’Alan Techer  mais conserve néanmoins deux secondes d’avance.

La Yamaha #333 rentre à son box.

Il reste 23h30 de course…

 



Tous les articles sur les Teams : Yoshimura SERT Motul