Pour la première édition des 8 Heures de Sepang le 14 décembre prochain, le circuit (organisateur de l’épreuve) engage sa propre équipe Yamaha Sepang Racing avec Franco Morbidelli, coéquipier de Fabio Quartararo en MotoGP au sein de l’équipe Petronas Yamaha SRT, Hafizh Syahrin, pilote star malaisien engagé en MotoGP chez Red Bull KTM Tech3, et Michael van der Mark, quatrième du Championnat du Monde FIM Superbike et 4 fois vainqueur des 8 Heures de Suzuka. Ce team sera soutenu techniquement par le YART.

Avec Franco Morbidelli, l’équipe Yamaha Sepang Racing présentera une des deux vedettes de son équipe MotoGP, l’autre étant bien sûr Fabio Quartararo. Hafizh Syahrin sera le seul pilote malaisien du team, donc favori des spectateurs devant qui il va tenter de faire oublier sa 23e place finale au Championnat du Monde sur KTM. Syahrin est bon sur le mouillé et ce pourrait être un atout efficace pour son équipe. Michael van der Mark, a remporté quatre fois les 8 Heures de Suzuka pour Honda et pour Yamaha. Il sera le seul à bien connaître la R1 dont disposera l’équipe pour celle grande première malaisienne.

Pour Franco Morbidelli, « Je suis curieux de voir comment un format de course d’endurance me convient, et j’ai vraiment hâte d’y être. C’est une chose différente, et quand Razlan m’a demandé de le faire, je me suis dit : “Bien sûr, pourquoi pas ?”. »

« La combinaison de Yamaha et du Sepang Racing Team signifie que ce devrait être un package solide, et ce sera agréable de courir à nouveau avec une moto dérivée de la série. C’est très bon pour rester en forme, donc c’est agréable de pouvoir courir en décembre. »

« Je me suis déjà entraîné avec une YZF-R1, donc j’ai une idée de ce à quoi m’attendre, mais je suis sûr que la Superbike d’endurance sera très différente. J’en profiterai peut-être pour passer des vacances en Malaisie. »

Selon Michael van der Mark, « Quand j’ai vu pour la première fois qu’il y aurait une manche de l’EWC à Sepang en décembre, je savais que ce serait cool de courir, donc je suis vraiment fier que l’équipe m’ait demandé – et comment peux-tu dire non à une si bonne équipe qui court sur sa propre piste ? »

« Sepang est chaud et humide et ce sera un travail très dur – mais c’est aussi le défi des courses d’endurance et j’aime beaucoup ça. Je ferai tout pour aider l’équipe avec le peu d’expérience en endurance que j’ai parce que nous voulons nous battre pour la victoire. Nous avons une équipe très forte, mais nous devons être intelligents et constants, car notre objectif sera de gagner la course à domicile de l’équipe. »

D’après Hafizh Syahrin, « Ce n’est pas ma première course d’endurance car j’ai déjà fait les 8 Heures de Suzuka, mais ce sera très différent devant nos fans à domicile. C’est une très bonne occasion pour moi de tester mon endurance physique car ce sera une course très longue et très chaude, et la chose la plus importante sera notre façon de travailler en équipe. Nous ferons de notre mieux pour faire du bon travail, mais nous avons une bonne équipe et des coéquipiers très forts. Je suis très heureux de partager une moto avec Francky et Michael, car ce sont de bons pilotes et Michael a beaucoup d’expérience avec la Yamaha. »

En consultant la liste provisoire des engagés, on retrouve 50 équipages pour la plupart de bon niveau, dont l’équipe F.C.C. TSR Honda France, victime d’une casse moteur au Bol d’Or, entraînant dans son abandon le Webike SRC Kawasaki France et le YART Yamaha. Seront présentes à Sepang 36 équipes permanentes engagées sur la saison FIM EWC 2019-2020 dont 21 en Formula EWC et 15 en Superstock.

L’avantage actuel au Championnat appartient au vainqueur dans le Var, le Suzuki Endurance Racing Team, premier du Bol d’Or, suivi par le Wójcik Racing Team étonnant 2e et du BMW Motorrad World Endurance Team, 3e du Bol d’Or. En Superstock, la lutte s’annonce également serrée pour Moto Ain, vainqueur de la Coupe du Monde 2018-2019 et du Bol d’Or, face à l’équipe japonaise Tone RT (BMW), meilleur Superstock des 8 Heures de Suzuka 2019 dans la catégorie et 14e à l’arrivée.

Les motos des équipes européennes viennent de prendre la mer

Les machines européennes engagées aux 8 Heures de Sepang sont en route pour la Malaisie. Onze containers viennent de quitter Le Havre et deux autres sont partis du port de Gênes en Italie grâce à la logistique assurée par SEL, Sport & Events Logistics, partenaire du championnat FIM EWC.

Plus de 1 100 m3 et 150 tonnes de matériel ont pris la mer pour la Malaisie. Neuf containers abritent les machines et les pièces des équipes sous contrat, à raison de trois à quatre teams par container embarqué. Deux containers sont dédiés aux pneumatiques Dunlop.

Ces bateaux au départ du Havre et de Gênes sont attendus en Malaisie fin novembre. Un autre voyage de quatre containers sera organisé au départ de Nagoya mi-novembre pour les équipes japonaises engagées à Sepang.

Les Asiatiques seront présents également

On suivra aussi avec intérêt plusieurs teams japonais, dont Honda Asia Dream Racing with Showa, animateur régulier du top10 aux 8 Heures de Suzuka avec son pilote vedette depuis 2016, le Malaisien Zaqhwan Zaidi, aux côtés de l’Indonésien Gerry Salim, engagé en Moto2 en Championnat d’Espagne, et du Thaïlandais Somkiat Chantra, brillamment engagé en Championnat du Monde Moto2.

On s’intéressera aussi aux teams 100% japonais RS Itoh–Kawasaki avec Akira Yanagawa, Kasuki Ito et Hitoyasu Izutsu, et Team Plus One (BMW) avec Taro Sekiguchi, ancien pilote de GP250 comme son coéquipier Daisaku Sakai, vu au guidon du Suzuki Endurance Racing Team en 2011, et Kousuke Nagoe.

Les essais et les courses de l’EWC se succéderont avec la WTCR-FIA World Touring Car Cup à l’occasion de ce weekend auto-moto dont le programme est consultable ici.

Les course de motos auront lieu le samedi et celles d’automobiles le dimanche.

Franco Morbidelli

Illustrations © Petronas et Sepang International Circuit

Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli, Hafizh Syahrin

Tous les articles sur les Teams :