Pilote de l’équipe Championne du Monde d’endurance en titre FCC TSR Honda France, Freddy vient de démarrer la nouvelle saison de main de maître en s’imposant lors de la première course, le Bol d’Or, avec Mike di Meglio et Joshua Hook. 

Tout comme son frère jumeau Kenny, Freddy est né le 2 août 1984 à Sèvre. Après avoir trépigné d’impatience pendant quelques années, leur père Jean (82 Grands Prix à son compteur) les engageait en 125 Open au sein, bien sûr, du Foray Racing Team. Freddy devenait par la suite Champion du Monde d’endurance en 2010 et 2011 avec Vincent Philippe sur Suzuki, puis en 2017-2018 avec FCC TSR Honda France (titre par équipe, et non par pilotes).

Il était également vainqueur du Bol d’Or en 2009, 2010, 2011 et 2018 avec Vincent Philippe, Olivier Four, Guillaume Dietrich, Anthony Delhalle, Josh Hook et Mike di Meglio sur Suzuki puis Honda, ainsi que des 24H Motos en 2012 et 2018 avec Julien Da Costa, Grégory Leblanc, Josh Hook et Alan Techer sur Kawasaki puis Honda.

Tu as testé récemment (mi-décembre) la nouvelle Honda destinée aux courses de 24 heures à Okayama, avec Mike di Meglio. Est-ce que ça t’a donné confiance pour les prochaines 24H Motos au Mans ?

« On n’a pas vraiment roulé sur la version définitive car on a surtout développé l’électronique qui s’adaptera à la nouvelle CBR. C’est quelque chose de très positif, car c’était déjà performant sur l’ancienne moto et ça l’est encore plus sur la nouvelle. C’est vraiment intéressant.

« Pour tout ce qui concerne le châssis, nous allons conserver le même que celui qu’on utilisait sur les courses de 8 heures, donc ça ne va pas nous changer énormément au niveau de la partie-cycle. Les nouveautés concernant le moteur et l’électronique nous ont donné hâte de rouler au Mans début mars pour comparer et voir ce que ça va donner. »

Vous disposerez pour la finale du Championnat aux 8H de Suzuka d’une CBR1000RR SP2 quasi identique à la moto d’usine. Est-ce un bon avantage par rapport à vos adversaires du Championnat du Monde ?

« L’année dernière nous disposions déjà d’un excellent matériel pour les 8H de Suzuka. On roulait avec le GMT et on pouvait se battre contre eux sans prendre aucun risque, alors qu’eux avaient le couteau sous la gorge ! Ça, forcément, c’est un avantage qui est clair. Maintenant, si demain on doit se battre contre le YART, ils disposent d’un ensemble (« package ») qui est très bon, peut-être comme le nôtre. »

Plus proche de l’usine que celui du GMT ?

« Oui, c’est sûr. Le SERT a aussi une bonne moto. Ce qui fait également la différence là-bas, ce sont les pneus. Tu as un avantage en Bridgestone. Mais par contre les années précédentes, par exemple au Bol, ce n’était pas forcément un avantage d’avoir des Bridgestone. Tout ça s’équilibre. »

Dans la deuxième partie de cette interview, Freddy va nous parler ce dimanche de ses adversaires, des courses à venir, ainsi que de son entraînement.

Vidéo : Honda Thanks Day 2018

Honda Thanks Day 2018

‼ Freddy Foray and Josh Hook Racing on a MotoGP Bike !➡ For the Honda Thanks Day 2018 at Montegi, Freddy Foray and Josh Hook had the chance to ride a MotoGP bike, a RC213V, and also their Endurance Bike and a Supercub… Let's watch some nice races !#HondaThanksDay #HondaRacingThanksDay #Honda MotoGP HRC – Honda Racing Corporation

Gepostet von TSR/Technical Sports Racing am Dienstag, 11. Dezember 2018

Photos © TSR/Technical Sports Racing, extraits de la page Facebook de Freddy

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :