Le suspens a été le grand absent de ce troisième rendez-vous du championnat d’Europe FIM CEV Moto2 à Barcelone !

En qualifications, Fermín Aldeguer (Boscoscuro #54, Boscoscuro Talent Team – Ciatti) a acquis la pole position devant son coéquipier Alonso López (#21) et Lukas Tulovic (Kalex #3, Liqui Moly Intact SIC Racing Team), un résultat que l’on a également pu constater sur le podium des courses 1 et 2.

Ainsi, avec 5 victoires en 5 courses, Fermín Aldeguer possède 25 points d’avance sur son coéquipier qui a fini 5 fois deuxième : Avouez que comme suspens, on fait mieux !

 

 

Alors, il serait facile d’en déduire que les Moto2 Boscoscuro, anciennement dénommées Speed Up, sont au-dessus du lot, comme elles l’étaient également l’an dernier, Yari Montella obtenant 8 victoires en 12 courses, dont 6 d’affilée, avant d’être titré.

Cela est sans doute partiellement vrai, même si cela ne se vérifie pas vraiment cette année en Grands Prix, où les trois machines d’Arón Canet (Inde Aspar Team), Jorge Navarro (MB Conveyors Speed Up) et Albert Arenas (Inde Aspar Team) n’apparaissent qu’en 10e, 14e et 21e positions du championnat.

En rentrant un peu plus dans les détails, celui qui a dominé la saison 2020 en CEV, Yari Montella, n’a toujours marqué aucun point en Grands Prix malgré quatre participations au sein du team MB Conveyors Speed Up, jusqu’à un accident au Mans. Trop tôt pour en tirer des conclusions définitives, mais on remarque cependant que son remplaçant au sein du team MB Conveyors Speed Up de Luca Boscoscuro, justement Fermín Aldeguer en Italie, n’a eu besoin que d’une course pour inscrire 4 points au Mugello.

Encore une fois, il y a là trop peu d’éléments pour être certain que le très jeune Fermín Aldeguer (né en 2005) possède un talent bien plus prometteur que son aîné italien né en 2000, mais disons que son parcours peu commun et ses 16 ans militent un peu pour cette hypothèse.

 

 

C’est d’ailleurs sans doute pour cela que, selon la presse espagnole, Luca Boscoscuro aurait d’ores et déjà proposé au jeune natif de Murcia la place de Jorge Navarro en championnat du monde l’année prochaine.

On pourra ainsi vraiment comparer Yari Montella et Fermín Aldeguer au guidon des mêmes machines, avec les mêmes adversaires sur les mêmes circuits et au même moment…

En attendant, le très jeune Espagnol au parcours déjà éclectique (European Talent Cup 2019, Superstock 600 FIM CEV en 2020, Moto2 FIM CEV et Mondial MotoE cette année) domine complètement le championnat d’Europe Moto2, sur les traces de son prédécesseur transalpin.

 

 

Prochain rendez-vous le 4 juillet à Portimão.

 

Qualifications :

Course 1:

Course 2:

Championnat:



Tous les articles sur les Pilotes : Fermín Aldeguer

Tous les articles sur les Teams : Speed Up