Lors de la finale du championnat d’Europe FIM CEV Moto2 à Valence, le suspense n’était guère de mise puisque Jesko Raffin était déjà titré pour la 2e fois et que, durant la course, Edgar Pons (AGR Team, Kalex) n’a laissé que peu de chance à ses adversaires en s’imposant devant un Héctor Garzó (Team Wimu CNS, Tech3) encore blessé depuis sa chute lors du Grand Prix de Valence la semaine précédente (voir ici).

La bataille pour la 3e place a toutefois été rude entre Tommaso Marcon (Team Ciatti, Speed Up) et Marc Alcoba (Dynavolt Intact JT, Kalex), à tel point que les manœuvres à coups de coude des 2 pilotes dans la ligne droite finale ont été jugées inacceptable et les intéressés déclassés.

Du coup, Jesko Raffin (EasyRace M2, Suter), qui n’était pas à Valence vendredi puisqu’il l’était à Jerez pour son premier contact avec la MotoE avec laquelle il participera en 2019, et qui avait franchi la ligne d’arrivée en 5e position, hérite de la 3e marche du podium alors qu’il n’avait eu que deux jours pour s’habituer à la Suter.

Pour les mêmes raisons, le Français Cédric Tangre (Cedric Tangre, Tech3) se classe finalement à la 9e place.

Vous pouvez revoir toutes les courses ici.



Tous les articles sur les Pilotes : Cédric Tangre, Jesko Raffin