En rendant la première ligne de la grille de départ inaccessible aux quatre premiers du championnat, les qualifications du championnat du monde junior Moto3 sur le circuit de Barcelona-Catalunya nous avaient peut-être envoyé un signe : des surprises allaient sans doute être au programme…

Jusqu’à présent, Daniel Holgado (GasGas, Aspar Junior Team) a fait un parcours parfait en remportant les trois premières courses de l’année, mais le pilote d’Alicante n’a pu faire mieux que cinquième en qualification, derrière l’Indonésien Mario Aji (Honda, Astra Honda Racing), José Julián Garciá (Honda, SIC58 Squadra Corse), le Japonais Takuma Matsuyama (Honda, Asia Talent Team) et Iván Ortolá (KTM, Team MTA), deuxième du championnat avec 53 points de retard.

De plus, Daniel Holgado a été pénalisé d’un long lap, suite à une action jugée irresponsable lors de la dernière course à Valence.

Course 1 :

A l’extinction des feux rouges, on pensait pourtant que les choses allaient rentrer dans l’ordre avec le départ foudroyant d’un Daniel Holgado qui prenait la tête des hostilités avant le premier virage. C’était sans compter sur la fougue des 33 autres pilotes qualifiés qui ne mettaient que quelques courbes avant de malmener le leader provisoire. Dès le début de la course de 16 tours, le poleman Mario Aji et Takuma Matsuyama portaient des coups de boutoir à la domination de l’Espagnol, bientôt relayé par Daniel Muñoz (KTM, Avatel-Cardoso Racing).

Un peu avant la mi-course, un groupe de 13 pilotes parvenait ainsi se détacher sous la direction toujours très provisoire de Mario Aji, le plus fougueux des prétendants.

 

 

À 11 tours de l’arrivée, on notait l’accrochage entre Takuma Matsuyama et Diogo Moreira (Honda, Team Estrella Galicia 0,0) tandis que le diable de Daniel Holgado reprenait le commandement provisoire des opérations. Quelques virages plus loin, José Julián Garciá, très présent depuis le début de course, partait à la faute au grand dam de Paolo Simoncelli.

Un mano a mano entre Daniel Holgado et Mario Aji légèrement détachés captivait les regards mais le duo se faisait reprendre par le peloton à huit tours du drapeau à damier.

Mario Aji tentait alors de s’échapper devant un groupe réduit à six pilotes avant de devoir laisser le commandement à Jose Antonio Rueda  (Honda, Team Estrella Galicia 0,0) à trois tours de l’arrivée.

Daniel Muñoz profitait de la ligne droite pour se porter en tête à deux tours de la fin de course mais, une boucle plus tard, c’est à nouveau Daniel Holgado qui passait la ligne en tête devant Mario Aji à l’entame du dernier tour.

Ce dernier profitait de l’aspiration pour s’emparer du leadership dès le premier virage mais subissait un block-pass de Daniel Muñoz à l’entrée du célèbre virage #10, incident peu gracieux qui éliminait finalement les deux protagonistes pour la victoire.

 

 

Le Malaisien Syarifuddin Azman  (Honda, SIC Racing) tirait finalement les marrons du feu devant l’impétueux Daniel Muñoz et Jose Antonio Rueda, Daniel Holgado terminant in fine quatrième après avoir élargi au virage 10.

 

 

Côté français, Clément Rougé (Husqvarna, Laglisse Academy), parti 16e, chutait en vue de l’arrivée alors qu’il se battait hors des points.

 

 

Course 2 :

Une des nouvelles est que Diogo Moreira (Honda, Team Estrella Galicia 0,0) est sur la grille de départ avec son bras gauche en écharpe, en tant que “Umbrella boy”pour son coéquipier Jose Antonio Rueda. L’incident de la course 1 a laissé des traces, pour le jeune Brésilien et l’épreuve catalane s’est terminée prématurément…

Daniel Holgado refait le même départ qu’en course 1 et se présente en tête au premier virage après un freinage appuyé devant Takuma Matsuyama (Honda, Asia Talent Team) et Iván Ortolá (KTM, Team MTA).

 

 

Dans le premier tour, un incident élimine la TM de Raffaele Fusco et la Husqvarna de Collin Veijer, le premier d’une longue liste.

Autant le dire tout de suite, notre représentant Clément Rougé (Husqvarna, Laglisse Academy) n’y échappera pas et ne finira donc aucune des deux courses en Catalogne. Mais cette hécatombe lors de la deuxième course touchera également Syarifuddin Azman, le vainqueur de la course 1, le poleman des qualifications, Mario Aji ainsi que deux prétendants au podium, José Julián Garciá et Daniel Muñoz.

Au final, dans une course toujours toujours très disputée mais dont le résultat s’est encore décidé dans le dernier tour, devinez qui a su gérer pour franchir la ligne d’arrivée en tête ?

 

 

Daniel Holgado, sans réelle surprise, après avoir laissé Iván Ortolá (KTM, Team MTA), deuxième du championnat, mener jusqu’au dernier passage sur la longue ligne droite du circuit de Barcelone, moment où le pilote d’Alicante profitait de l’aspiration pour prendre la tête et conserver le commandement durant le dernier tour.

Le pilote Aspar aligne donc une 4e victoire en 5 courses alors qu’il en reste 7 à disputer.

 

Au championnat Daniel Holgado accroît son avance à 60 points sur Ivan Ortolá.

Prochain rendez-vous le 4 juillet à Portimão.



Tous les articles sur les Pilotes : Daniel Holgado