La première journée au Sachsenring a révélé un Sasaki en grande forme puisque détenteur de la plus belle performance en Moto3. Le Japonais d’un team Petronas que l’on n’arrête plus devançait au terme de ce même vendredi un Kornfeil en verve depuis Assen et son compatriote Toba qui met en exergue une relève venue du soleil levant qui ne demande qu’à s’affirmer. Pendant ce temps, les prétendants au titre se sont observés, avec un Canet qui a su tirer les marrons du feu en se montrant plus constant que Dalla Porta et Antonelli.    

Que va nous réserver ce samedi dont le point d’orgue sera la séance qualificative ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui nous résume les faits…

Sachsenring Moto3™

2018

2019

FP1

1’27.272 Jorge Martin

1’26.591 Raul Fernández
FP2

1’26.938 Philipp Öttl

1’26.526 Ayumu Sasaki
FP3

1’26.351 Lorenzo Dalla Porta

1’26.044 Marcos Ramirez
Q1

XXX

Q2

1’26.434 Jorge Martin

Warmup

1’27.040 Enea Bastianini

Course

Martin, Bezzecchi, McPhee

Record

1’26.044 Marcos Ramirez (2019)

22° dans l’air et 27° sur la piste, une tempête de ciel bleu, et un vent nul, telles sont les conditions proposées aux pilotes pour les 40 minutes d’exercice. Une échéance où il faudra impérativement être parmi le top 14 pour avoir son ticket d’entrée en Q2 cet après-midi. On notera que le record de la piste datant de 2015 et propriété de Danny Kent pourrait être biffé ce samedi, au vu du rythme affiché depuis l’entame de ce Grand Prix d’Allemagne dans la catégorie.

En 1’27.018, López signe la première référence. Canet et Sasaki suivent. ce dernier se fait ensuite passer par Ogura et Ramirez. Après le premier quart d’heure, la majorité du plateau fait son retour aux stands. Vietti chute au virage 1. Il était huitième.

Dalla Porta ouvre la seconde partie du bal en 1’26.528, soit 38 millièmes de mieux que son équipier Ramirez alors que Fernández rejoint ce duo dans la zone des 1’26. Lopez et Fenati ferment le top 5 provisoire. Antonelli est seulement 26e… Canet est huitième et Arbolino 18e.

Ramirez fait vaciller de record de 2015 avec son 1’26.282. Nous sommes à mi-séance. Suzuki s’invite à la seconde place et s’insère ainsi entre les deux pilotes du team Leopard.

Antonelli entre dans le top 10 que quitte Canet 12e. Arbolino grimpe quatrième, devant McPhee et Öncü. A dix minutes du but, les protagonistes rejoignent le box pour monter des gommes neuves et se lancer dans un dernier assaut face au chrono. Le duo Leopard tente une série de tours de concert. Öncü comprend la manœuvre et suit, avec sa KTM, les deux hommes à la Honda.

Le résultat du Turc est un chrono de 1’26.112, mais son lièvre  Ramirez fait mieux en 1’26.044 qui est le nouveau record de la piste en Moto3. Il reste cinq minutes. Fernández chute au virage 12. C’était le meilleur temps du vendredi matin. Il était 19e…

Sous le drapeau à damier, Ramirez garde son leadership devant Öncü, Salac, López et Sasaki. La sensation est l’annulation du meilleur chrono de Canet qui quitte donc son neuvième rang. Il sera 18e et devra donc en passer par la Q1. Il y retrouvera Arbolino. Dalla Porta neuvième et Antonelli dixième s’évitent cet écueil.

Grand Prix d’Allemagne Sachsenring Moto3 FP3 : Chronos



Tous les articles sur les Pilotes : Marcos Ramirez

Tous les articles sur les Teams : Leopard Racing