Depuis le dernier Grand Prix d’Italie, les rangs se sont resserrés au classement général du championnat Moto2. Baldassarri mène toujours, mais d’un rien devant un Álex Márquez qui vient d’enchainer deux succès consécutifs. Du jamais vu pour l’Espagnol depuis sa saison 2014 en Moto3 qui s’était terminée par un titre…

L’Italie était la cinquième victoire d’Álex Márquez en Moto2, égalant Lorenzo Baldassarri et Stefan Bradl dans la classe, et sa neuvième au général. L’année dernière, à Montmeló, Márquez a franchi la ligne d’arrivée à la troisième place. Il aura pour objectif de devenir le premier pilote à remporter trois courses Moto2 consécutives depuis Miguel Oliveira en 2017 (Australie, Malaisie et Valence).

Quatre points couvrent les trois premiers du classement du Championnat Moto2, soit la plus petite marge séparant le trio de tête de la catégorie intermédiaire après les six premières courses de la saison depuis l’introduction du système de points actuel en 1993.

Barcelone Moto2™

2018

2019

FP11’44.225 Francesco Bagnaia
FP21’44.340 Álex Márquez
FP31’43.560 Francesco Bagnaia
QP1

XXX

QP21’43.474 Fabio Quartararo
Warmup1’43.628 Fabio Quartararo
CourseQuartararo, Oliveira, Márquez
Record1’43.474 Quartararo (2018)

Cette septième manche du championnat marque aussi le retour de Jonas Folger dans la catégorie, en tant que pigiste au sein du team performant Petronas, et en lieu et place d’un Pasini blessé qui, lui-même remplaçait Pawi à l’infirmerie.

23°dans l’air et 25°sur une piste qui n’a rien à craindre de la pluie, voilà les conditions proposées aux pilotes qui auront aussi le vent dans le dos dans la ligne droite du tracé de Montmeló.

On note que chez KTM, on en est à six évolutions châssis pour en revenir à la première tandis que Brad Binder est déjà au bout de ses dix jours attribués par le règlement pour faire des tests… Un des pilotes de Mattighofen se retrouve d’ailleurs par terre au virage 2 dès l’entame. Il s’agit du pilote Tech3, Öttl.

Lüthi réalise la première référence en 1’45.214. Márquez et Fernández suivent, de même que Vierge et Navarro sur le châssis Speed Up que Quartararo avait fait triompher l’an dernier. Sam Lowes chute au virage 5. Il était 13e. Le premier quart d’heure est franchi avec un double du team Marc VDS, Alex Marquez pointant en 1’44.826 devant Vierge. Baldassarri est septième.

Lüthi réagit en 1’44.673. Son équipier Schrötter chute au virage 9. Il était huitième. A mi séance, le pigiste Folger est 26e. Marini est 29e.

Le dernier quart d’heure est entamé avec un Bastianini quatrième tandis de Navarro se fait une belle frayeur en touchant un vibreur. Joe Roberts chute au virage 10. Il était 28e avec sa KTM.

L’exercice se termine avec  la chute de Fernández au virage 10 qui reste néanmoins quatrième derrière NavarroÁlex Márquez et Tom Lüthi. Il est devant Bastianini, Vierge, Bulega, Gardner, Binder et Baldassarri. Marini est 17e, Folger 19e.

Grand Prix de Catalogne Barcelone Moto2 FP1 : chronos

 

 

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Thomas Luthi

Tous les articles sur les Teams : Dynavolt Intact GP