Si, en FP1, le match Honda/KTM est apparue équilibré, le leader du championnat du monde Jorge Martin devançant de 3 dixièmes le revenant Nicolo Bulega, l’après-midi a été le temps d’une invasion KTM, Marco Bezzecchi en tête devant 6 autres machines autrichiennes dans le Top 10 (Voir ici).

Pour expliquer ce pas en avant de Mattighofen, un team manager concerné a bien sûr pris en compte les évolutions techniques apparues au Mans (nouvelle boîte à air dédoublée et pots d’échappement plus longs pour favoriser l’accélération), mais aussi d’aspect psychologique lié aux performances de Marco Bezzecchi : si lui peut gagner avec une KTM, alors les autres pilotes n’ont plus d’excuses…

Côté météo, l’organisme officiel ne prévoit pas de pluie pour les jours à venir et, ce samedi matin, le ciel est plutôt dégagé, avec un soleil chauffant l’air à 21° et la piste à 25°.

Nous publions nos références chronométriques comme d’habitude, mais cette fois, celles-ci ont seulement un intérêt anecdotique, le tracé du circuit de Barcelona-Catalunya ayant été modifié à 3 reprises, en 2016 (le samedi), 2017 et 2018, suite au tragique accident qui a coûté la vie à Luis Salom.

On se souvient que dès le samedi de l’édition 2016, les pilotes ont emprunté la chicane du tracé F1, puis qu’une nouvelle chicane a été créée pour les motos en 2017, que les pilotes ont massivement rejetée. Dès lors, la courbe initiale a été réintégrée au tracé pour cette édition 2018, avec toutefois une zone de dégagement agrandie de 20 mètres grâce au déplacement d’une tribune.

Par contre, les motos n’empruntent définitivement plus la parabolique que constituait le virage #10.

Ce tracé, ainsi que son nouveau revêtement, a permis hier de battre le record absolu du circuit:

Barcelone Moto3

20162017

2018

FP11’51.729 Antonelli2’06.206 Fenati1’49.241 Martin
FP21’51.250 Antonelli1’54.257 Canet1’49.005 Bezzecchi (nouveau record)
FP31’54.641 Navarro1’53.966 Canet
Qualification1’54.024 Binder1’53.368 Martin
Warm Up1’54.695 Navarro1’54.397 Martin
CourseNavarro, Binder, BastianiniMir, Fenati, Martin
Record1’50.137 Bastianini 20151’53.368 Martin

Mentionnons enfin les wild cards Raul Fernandez (KTM, Angel Nieto team) et Vicente Perez (KTM, Reale Avintia Academy), tous deux issus du championnat du monde junior Moto3 FIM CEV, classés respectivement 1er et 10e, qui essaieront de nous faire oublier le drame survenu sur ce tracé catalan il n’y a même pas une semaine

Après le premier tour lancé, Andrea Migno inscrit la référence provisoire en 1’50.514, un chrono qu’il descendra en 1’49.765 au passage suivant avant d’être détrôné par Jorge Martin qui réalise 1’49.071 à son 5e passage, au prix d’une attaque qui se traduira ensuite par une petite chaleur.

Malgré des pneus usés, Jorge Martin frôle donc déjà le meilleur chrono d’hier alors que son principal adversaire, Marco Bezzecchi, doit se contenter d’une 20e position provisoire à près de 2 secondes, à la fin d’un premier run est dominée par la hiérarchie suivante : Martin, Migno, Canet, Antonelli, Masaki, Bastianini, Sasaki, Bulega, Norrodin et Oettl.

Adam Norrodin inaugure la liste des chutes du jour, sans gravité, au virage 5.

A la reprise, Marco Bezzecchi rétablit la logique en se positionnant 3e, à 1/2 seconde d’un Jorge Martin qui subit un spectaculaire highside au virage 2. Le pilote espagnol se relève en boîtant légèrement.

Enea Bastianini se positionne provisoirement 2e, animant ainsi quelque peu ce deuxième run bien calme.

Nicolo Bulega inaugure la dernière partie de la séance en s’emparant de la 2e place à 2/10 derrière Jorge Martin.

Nicolo Antonelli chute au virage 2 et se relève sonné. Il est suivi quelques instants plus tard par Tony Arbolino au virage 4 et Makar Yurchenko au virage 5.

Pendant ce temps, Kasuki Sasaki frôle pour 2 centièmes le meilleur temps de la séance alors que le temps réglementaire est écoulé.

Chute de Fabio Di Giannantonio dans son dernier tour

In extremis, Aron Canet réalise le meilleur chrono en 1’49.002.

Tous les articles sur les Pilotes : Aron Canet

Tous les articles sur les Teams : Estrella Galicia 0,0