Que Jorge Lorenzo apparaisse en tête du classement à l’issue de la première journée n’est pas une énorme surprise : en seulement quelques jours, le pilote majorquin a su métamorphoser son image et plonger dans une spirale très positive constituée d’une victoire au Mugello associée à son arrivée annoncée au sein du team Repsol Honda.

Le moral est donc au beau fixe du côté de Por Fuera, d’autant que Barcelone l’a déjà vu monter sur la plus haute marche du podium lors de 5 saisons : 2007 en 250cc, et 2010, 2012, 2013 et 2015 en MotoGP. Hier, Jorge Lorenzo a donc battu le record du nouveau tracé établi par Maverick Vinales il y a un peu plus de 15 jours lors des essais demandés par Michelin.

Plus surprenant, Andrea Iannone, décidément très en verve depuis qu’il n’est plus en odeur de sainteté chez Suzuki, est le seul qui a pu peu ou prou tenir le rythme du numéro 99, les autres, Maverick Vinales compris, étant relégués au moins 1/2 seconde.

Encore plus surprenant, Marc Márquez, pourtant leader du championnat du monde, ne figure pas ce matin dans le Top 10 des pilotes présélectionnés pour le passage direct en Q2.

Cette FP3 apportera donc quelques réponses supplémentaires à des interrogations qui restent nombreuses, en particulier sur le meilleur choix de pneus pour la course, toutes les solutions en la matière ayant je jusqu’à présent été utilisées avec plus ou moins de succès, de Jorge Lorenzo et Valentino Rossi en tendre arrière, jusqu’à Marc Márquez en dur/dur.

Par ailleurs, le nouvel asphalte du circuit de Barcelona-Catalunya engendre toujours des réactions contrastées de la part des pilotes, que cela concerne son adhérence ou sa planéité.

Pour le moment, le Top 10 des préqualifiés pour la Q2 est composé de Jorge Lorenzo, Andrea Iannone, Maverick Vinales, Andrea Dovizioso, Valentino Rossi, Cal Crutchlow, Danilo Petrucci, Johann Zarco, Dani Pedrosa et Hafiz Syahrin.

Côté météo, l’organisme officiel ne prévoit pas de pluie pour les jours à venir et, ce vendredi matin, le ciel est dégagé avec un soleil chauffant déjà l’air à 25° et la piste à 30°.

Nous publions nos références chronométriques comme d’habitude, mais cette fois, celles-ci ont seulement un intérêt anecdotique, le tracé du circuit de Barcelona-Catalunya ayant été modifié à 3 reprises, en 2016 (le samedi), 2017 et 2018, suite au tragique accident qui a coûté la vie à Luis Salom.

On se souvient que dès le samedi de l’édition 2016, les pilotes ont emprunté la chicane du tracé F1, puis qu’une nouvelle chicane a été créée pour les motos en 2017, que les pilotes ont massivement rejetée. Dès lors, la courbe initiale a été réintégrée au tracé pour cette édition 2018, avec toutefois une zone de dégagement agrandie de 20 mètres grâce au déplacement d’une tribune.

Par contre, les motos n’empruntent définitivement plus la parabolique que constituait le virage #10 et, d’après Marc Marquez lui-même, les vibreurs restent très hauts et piégeux.

Barcelone MotoGP

2016 2017

2018

FP1 1’42.065 Vinales 1’45.875 Marquez 1’39.456 Rossi
FP2 1’41.712 Lorenzo 1’44.478 Marquez 1’38.930 Lorenzo
FP3 1’44.727 Vinales 1’44.178 Marquez 1’38.923 Dovizioso
FP4 1’45.194 Marquez 1’45.486 Pedrosa
Qualification 1 1’44.494 Barbera 1’44.239 Folger
Qualification 2 1’43.589 Marquez 1’43.870 Pedrosa
Warm Up 1’45.318 Rossi 1’45.004 Folger
Course Rossi, Marquez, Pedrosa Dovizioso, Marquez, Pedrosa
Record 1’40.546 A. Espargaro 2015 1’43.589 Marquez 2016 1’38.974 Vinales (Test)

Mentionnons enfin les wild cards Sylvain Guintoli et Mika Kallio, respectivement pour Suzuki et KTM.

A l’extinction des feux rouges, on peut constater que la majorité des pilotes ont choisi une combinaison pneumatique tendre/tendre.

D’entrée, Marc Márquez réalise un chrono qui l’intègre dans le top 10 au détriment d’Hafizh Syahrin. Au passage suivant, le pilote Honda s’empare carrément de la 3e position au combiné, en 1’39.390.

https://twitter.com/MotoGP/status/1007899777248292865

Aleix Espargaro et Franco Morbidelli améliorent également durant ce premier run mené par Marc Márquez, Andrea Iannone, Jorge Lorenzo, Aleix Espargaro, Andrea Dovizioso, Cal Crutchlow, Valentino Rossi, Johann Zarco, Hafizh Syahrin et Takaaki Nakagami.

A la reprise, Tito Rabat crée la surprise en se positionnant second de la séance, 2 dixièmes derrière Marc Márquez, ce qui lui permet d’intégrer le top 10 au combiné à la 8e position. Dani Pedrosa n’est donc pour le moment plus qualifié pour la Q2.

Pendant ce temps, Cal Crutchlow qui, au contraire de Marc Marquez a validé les gros ailerons pour la course, chute sans gravité au virage numéro 2.

Le 2e run ne permet pas d’observer beaucoup plus d’éléments et il faut donc attendre les 10 dernières minutes pour voir Danilo Petrucci se hisser à la seconde place de la séance, mais aussi Andrea Dovizioso entraîner dans son sillage Tito Rabat. Du coup, le pilote Avintia se retrouve carrément premier de la séance et 3e au combiné !

Les choses s’enchaînent avec le 2e temps réalisé par Valentino Rossi, avant que l’Italien n’inscrive un 1’39.234 qui fasse apparaître son nom en haut de la feuille des chronos.

Franco Morbidelli connaît une nouvelle chute sans gravité au virage numéro 1.

Dans les 3 dernières minutes, Johann Zarco, en 1’39.143, inscrit son nom en haut de liste en même temps que Marc Márquez chute sans gravité au virage 10.

Maverick Vinales se place alors 2e devant Valentino Rossi et, à cet instant, on observe un triplé Yamaha. Celui-ci ne durera pas car Cal Crutchlow s’empare immédiatement du meilleur temps.

Danilo Petrucci et Dani Pedrosa se placent respectivement 5e et 6e, mais c’est Andrea Dovizioso qui tire les marrons du feu (et le nouveau record) en portant la référence provisoire en 1’38.923.

Du coup, Marc Márquez est relégué à la 11e place du combiné et devra passer par la Q1.

Les qualifiés pour la Q.2 sont Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo, Maverick Vinales, Andrea Iannone, Cal Crutchlow, Johann Zarco, Valentino Rossi, Danilo Petrucci, Dani Pedrosa et Tito Rabat.

Grand Prix de Catalogne MotoGP classement FP3:

Classement combiné FP1/FP2/FP3:

:



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team