Après son faux pas en Italie Marc Márquez, leader du championnat du monde avec 23 points d’avance sur Valentino Rossi, aura à cœur de briller lors de son Grand Prix à domicile.

Le problème, c’est que c’est également le Grand Prix à domicile de Jorge Lorenzo, dernier vainqueur d’un Grand Prix en date sur la Ducati qui a remporté l’épreuve l’année dernière…

Et que c’est également le Grand Prix à domicile de Maverick Vinales dont la Yamaha apprécie particulièrement le rétablissement du virage numéro 13 dans son tracé original, comme l’indique sa domination lors du dernier test effectué ici même fin mai pour se familiariser avec le nouveau tracé et le nouveau revêtement…

Bref, encore un Grand Prix très ouvert qui devrait démarrer sur les chapeaux de roues !

Côté météo, l’organisme officiel ne prévoit pas de pluie pour les jours à venir et, ce vendredi matin, le ciel est dégagé malgré un léger voile de chaleur, avec un soleil chauffant déjà l’air à 23° et la piste à 29°.

Nous publions nos références chronométriques comme d’habitude, mais cette fois, celles-ci ont seulement un intérêt anecdotique, le tracé du circuit de Barcelona-Catalunya ayant été modifié à 3 reprises, en 2016 (le samedi), 2017 et 2018, suite au tragique accident qui a coûté la vie à Luis Salom.

On se souvient que dès le samedi de l’édition 2016, les pilotes ont emprunté la chicane du tracé F1, puis qu’une nouvelle chicane a été créée pour les motos en 2017, que les pilotes ont massivement rejetée. Dès lors, la courbe initiale a été réintégrée au tracé pour cette édition 2018, avec toutefois une zone de dégagement agrandie de 20 mètres grâce au déplacement d’une tribune.

Par contre, les motos n’empruntent définitivement plus la parabolique que constituait le virage #10 et, d’après Marc Marquez lui-même, les vibreurs restent très hauts et piégeux.

Barcelone MotoGP

2016 2017

2018

FP1 1’42.065 Vinales 1’45.875 Marquez 1’39.456 Rossi
FP2 1’41.712 Lorenzo 1’44.478 Marquez
FP3 1’44.727 Vinales 1’44.178 Marquez
FP4 1’45.194 Marquez 1’45.486 Pedrosa
Qualification 1 1’44.494 Barbera 1’44.239 Folger
Qualification 2 1’43.589 Marquez 1’43.870 Pedrosa
Warm Up 1’45.318 Rossi 1’45.004 Folger
Course Rossi, Marquez, Pedrosa Dovizioso, Marquez, Pedrosa
Record 1’40.546 A. Espargaro 2015 1’43.589 Marquez 2016 1’38.974 Vinales (Test)

Mentionnons enfin les wild cards Sylvain Guintoli et Mika Kallio, respectivement pour Suzuki et KTM.

A l’extinction des feux rouges, c’est cette fois Marc Márquez qui s’élance le premier, alors que tous les pilotes ont choisi une combinaison pneumatique tendre avant / médium arrière, sauf Álvaro Bautista qui a opté pour un tendre à l’arrière.

Marc Márquez (petits ailerons latéraux, bras oscillant aluminium) fixe la première référence provisoire en 1’42.251 lors de son premier tour lancé avant de passer en 1’40.812 au passage suivant, reléguant le reste du plateau à plus d’une seconde.

Encore un passage, et le pilote Honda inscrit 1’40.166, une demi-seconde devant Jorge Lorenzo.

Pendant ce temps, Andrea Iannone se fait piéger sans gravité au virage 10.

Marc Márquez continue à augmenter le rythme, en 1’39.882, avant la fin d’un premier run où la hiérarchie est composée de Marc Márquez, Cal Crutchlow, Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso, Valentino Rossi, Johann Zarco, Maverick Vinales,  Aleix Espargaro, Hafizh Syahrin et Dani Pedrosa.

A la reprise, Andrea Iannone se porte à la 2e position du classement provisoire avant que Jorge Lorenzo ne se hisse à 16 centièmes de Marc Márquez.

Johann Zarco se fait une belle chaleur en perdant l’arrière au virage 13, alors qu’à l’inverse, son coéquipier Hafizh Syahrin marque les esprits en se portant à la 7e position provisoire, première Yamaha à seulement 6/10 de Marc Márquez.

Le 2e run s’achève donc dans l’ordre suivant : Marc Márquez, Lorenzo, Cal Crutchlow, Andrea Iannone, Andrea Dovizioso, Dani Pedrosa, Hafizh Syahrin, Valentino Rossi, Maverick Vinales et Johann Zarco.

A l’entame du rush final, Franco Morbidelli chute sans gravité au virage numéro 2.

André Dovizioso et Jack Miller ont fait monter un pneu arrière dur sur leur Ducati tandis qu’à l’inverse, Valentino Rossi et Aleix Espargaro utilisent maintenant un tendre.

Esteve Rabat intègre le top 10 à la 8e place, tandis que Valentino Rossi se porte à 5 centièmes de Marc Márquez grâce à son pneu tendre.

Tito Rabat poursuit son effort et est maintenant 5e, à 2 minutes du drapeau à damier.

Maverick Vinales obtient alors le 4e temps, mais c’est son coéquipier Valentino Rossi qui enchante ses fans en s’emparant de la pole position provisoire, en 1’39.456.

In extremis, Johann Zarco se place 3e malgré son pneu arrière médium, tandis que Andrea Dovizioso mène son pneu dur à la seconde place provisoire.

La chute de Jack Miller dans le virage 5 sans gravité conclut la séance.

Sylvain Guintoli est classé 24e.

La FP2 aura lieu à 14h05.

Grand prix de Catalogne à Barcelone Classement MotoGP FP1 :

Crédit classement : MotoGP.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP