La conférence de presse tenue à l’issue des qualifications du Grand Prix de Catalogne à Barcelone a réuni Marc Márquez, Fabio Quartararo et Danilo Petrucci.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les propos bruts de Marc Márquez, sans la moindre interprétation journalistique.


Pour la première fois de votre carrière, c’est votre 3e podium consécutif. Vous étiez un peu derrière mais au premier plan pour voir l’incident virage 10 et votre cuir montre encore des traces du pneu d’Álex Rins. Comment vous sentez-vous ?

Danilo Petrucci : « je suis très heureux de cette 3e place. Comme Marc l’a dit, je n’étais malheureusement pas un des plus rapides de ce week-end. Depuis vendredi matin, nous avons souffert d’un manque de motricité et d’un manque d’adhérence. Mais quoi qu’il en soit, j’ai fait de mon mieux pour résoudre ce problème, j’ai pris un bon départ, et j’étais là, autour de la 4e, 5e ou 6e position. Puis Lorenzo m’a attaqué de façon très agressive. Il essayait de me doubler. Au virage 10, j’étais au milieu du crash et je me souviens : J’ai freiné fort pour arrêter la moto et au même moment Valentino m’a dépassé très très vite. Et Lorenzo également, il conservait sa vitesse dans le virage. Et j’ai touché mais je ne sais pas de qui était la faute. Mais bien sûr, j’ai vu Maverick et Dovi chuter puis j’ai seulement pensé à refermer mon virage. Il y avait alors Marc devant et j’ai essayé de rester avec lui. Je pense que l’écart était d’une demi-seconde et j’ai essayé de rester comme ça, mais Marc était plus rapide d’environ 3 ou 4/10 dixièmes par tour. J’ai beaucoup peiné avec la motricité, en particulier quand Álex et Fabio me mettaient la pression derrière moi. Je savais qu’Álex était rapide et il a essayé de me doubler à plusieurs reprises, mais j’ai pu lui répondre 2 fois au bout de la ligne droite, puis au virage 4 il s’est glissé à l’intérieur et nous nous sommes touchés très fort. Alors je me suis dit “OK, peut-être qu’il va m’aider à remonter”, mais j’ai vu qu’il avait vraiment des problèmes et je me suis dit “OK, on est tous dans le même bateau”. J’ai donc essayé de l’attaquer à nouveau mais vers la fin, Fabio était très très rapide. Je restais là mais il était un peu plus rapide sur un tour, et à 3 tours de l’arrivée, je me suis dit “OK, la 3e position c’est bien”. Je pense que c’est également bien pour le championnat et je suis très heureux ».

Justement, vous êtes maintenant 4e au championnat, très proche d’Álex Rins et Andrea Dovizioso, et nous arrivons à Assen, un circuit que vous aimez bien…

« Oui ! Bien sûr, cela a été une journée au goût amer car malheureusement Dovi est tombé, et Marc est maintenant vraiment très loin au championnat. Mais Assen est un circuit que j’aime bien. L’année dernière, malheureusement, nous y avons connu quelques problèmes mais nous y avons été rapides durant tout le week-end en 2017, que ce soit sous la pluie ou sur le sec. Je suis donc impatient de me rendre là-bas ».

Classement du Grand Prix de Catalogne MotoGP à Barcelone :

 

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team