Pol Espargaró aura décidément connu une intense première journée d’un Grand Prix de France qui a bien commencé. L’officiel KTM a en effet validé le nouveau bras oscillant en carbone monté sur sa RC16 en quittant la scène avec, certes, deux chutes, mais aussi un septième chrono général qui lui permet d’envisager, avec une certaine sérénité, un lendemain promis comme pluvieux. L’équipier de Johann Zarco est en effet déjà potentiellement en Q2…

Ce 1’31.923, Pol Espargaró et allé le chercher, une énergie récompensée qui a ravi son employeur, rassuré sur le bon effet sur sa RC16 des nouvelles pièces testées à Jerez : « on a essayé différentes choses, comme un moteur, un bras oscillant et une évolution châssis. Les choses positives tirées du test de Jerez ont été confirmées » se réjouit le Champion du Monde Moto2 de la saison 2013.

« Le bras oscillant en carbone donne une meilleure sensation et notamment avec les pneus usés. C’est moins compliqué mais ce sont de petites différences. On gagne du poids sur la moto. Et ça aide dans les changements de direction et à l’accélération. Par ailleurs, le même bras oscillant ne bouleverse pas pour autant le caractère de la KTM, ce qui est positif ».

L’Espagnol ajoute : « lorsque l’usure des pneus survient, nous avons maintenant un peu plus d’efficacité, et c’est ce dont nous avions besoin. Nous avons atteint un niveau où de petits détails font la différence. Nous pouvons maintenant faire passer un cap à notre package ».

Cela étant dit, le frère d’un Aleix qui le suit comme son ombre au classement a tout de même chuté deux fois. Il explique : « j’ai fait une petite erreur dans le dernier virage. Je suivais Valentino Rossi qui m’a décroché un peu à l’accélération et j’ai voulu garder le contact. J’ai élargi et j’ai escaladé les vibreurs qui sont un peu haut ici. Je suis tombé. Pour la seconde chue, quelque chose s’était cassé sur la moto après le premier accident, et ça m’a mis par terre. Mais le principal est que je ne sois pas blessé et que je spis septième ».

En effet, avec cette performance, Pol Espargaró peut envisager positivement la suite des événements : « samedi, nous voulons rester dans le top 10. Nous nous attendons à ce que la troisième session soit sèche et on a économisé deux pneus tendres. Tout le monde n’en a peut-être pas, nous avons donc un avantage. Mais bien sûr, nous devons attendre et voir ce que sera la météo. Je pense que je peux me battre pour une bonne position ».

On rappellera que sous la pluie de Valence, Pol Espargaró était monté sur le podium avec sa KTM. Son équipier Johann Zarco est seulement dix-septième.

Grand Prix de France Le Mans MotoGP J1 : chronos combinés

1. Viñales, Yamaha, 1:31,428 min
2. Márquez, Honda, + 0,190 sec
3. Quartararo, Yamaha, + 0,285
4. Lorenzo, Honda, + 0,288
5. Dovizioso, Ducati, + 0,308
6. Petrucci, Ducati, + 0,471
7. Pol Espargaró, KTM, + 0,495
8. Aleix Espargaró, Aprilia, + 0,704
9. Nakagami, Honda, + 0,775
10. Miller, Ducati, + 0,810
11. Morbidelli, Yamaha, + 0,811
12. Crutchlow, Honda, + 0,842
13. Bagnaia, Ducati, + 0,857
14. Rossi, Yamaha, + 0,892
15. Mir, Suzuki, + 0,894
16. Rins, Suzuki, + 0,957
17. Zarco, KTM, + 1,146
18. Abraham, Ducati, + 1,571
19. Iannone, Aprilia, + 1,713
20. Oliveira, KTM, + 1,973
21. Rabat, Ducati, + 2,003
22. Syahrin, KTM, + 2,475

 


Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP