Fabio Quartararo a eu son baptême du feu sous l‘eau et ça aurait pu faire des étincelles s’il n’y a avait pas eu cette ondée à un moment crucial de la Q2. Le pilote Petronas Yamaha avait en effet été séduit par l’audace d’un Rossi qui était sorti de la Q1 en faisant le pari des slicks sur une piste allant vers le séchant. Mais d’un coup d’un seul, tout a changé sous le ciel capricieux sarthois. Cela étant dit, dixième, ce n’est pas non plus une catastrophe, et d’autant moins que le débutant de 20 ans est devant l’officiel Yamaha Maverick Viñales.

Fabio Quartararo est toujours en position pour réaliser un beau Grand Prix de France, surtout après une séance qualificative délicate pour tout le monde où il était plus facile de tout perdre que de rafler la mise. Pour cette première expérience à ce niveau, le tricolore aurait pu s’emmêler les pinceaux. Mais il a tenu son rang pour ramener un dixième temps encourageant.

Certes, mais le jeune homme de 20 ans a de l’appétit et de l’ambition… « Ce n’est pas le résultat que nous voulions » a déclaré l’équipier d’un Morbidelli sixième. « Le meilleur moment pour sortir était les deux premiers tours, mais nous avons essayé à ce moment-là de rouler sur la piste avec des pneus slicks. Le premier tour était incroyable. Vale est également rentré. Avec les slicks, il était impossible de faire un tour C’était une mauvaise décision : nous avons fait un pari et nous l’avons perdu ».

« Il s’est remis à pleuvoir et c’était trop tard. Nous avons essayé beaucoup de choses pour être aussi rapide que possible. Compte tenu des conditions, le temps au tour dans les dernières minutes n’était pas si mauvais. Donc, je suis assez content de la performance, mais pas du classement » peste le pilote Petronas Yamaha.

« La sensation avec les pneus pluie était plutôt bonne. La FP3 était bonne, nous avions un très bon rythme avec de très vieux pneus. Mais la piste n’était pas aussi humide que l’après-midi. Nous sommes assez bons dans toutes les conditions » assure le Français avant sa course à domicile. Mais il ne veut pas s’engager dans un résultat, cela dépend aussi de la météo. « On ne sait jamais », termine le rookie.

Grand Prix de France Le Mans MotoGP J2 : chronos

193Marc MÁRQUEZHonda1’40.952
29Danilo PETRUCCIDucati1’41.3120.3600.360
343Jack MILLERDucati1’41.3660.4140.054
44Andrea DOVIZIOSODucati1’41.5520.6000.186
546Valentino ROSSIYamaha1’41.6550.7030.103
621Franco MORBIDELLIYamaha1’41.6810.7290.026
730Takaaki NAKAGAMIHonda1’42.0591.1070.378
899Jorge LORENZOHonda1’42.0671.1150.008
941Aleix ESPARGARÓAprilia1’42.4501.4980.383
1020Fabio QUARTARAROYamaha1’42.5091.5570.059
1112Maverick VIÑALESYamaha1’42.5551.6030.046
44Pol ESPARGARÓKTM
Q1 Results:
Q246Valentino ROSSIYamaha1’37.667
Q221Franco MORBIDELLIYamaha1’39.2621.5951.595
1363Francesco BAGNAIADucati1’39.9822.3150.720
145Johann ZARCOKTM1’40.0292.3620.047
1535Cal CRUTCHLOWHonda1’40.1142.4470.085
1688Miguel OLIVEIRAKTM1’40.3852.7180.271
1717Karel ABRAHAMDucati1’40.4822.8150.097
1836Joan MIRSuzuki1’40.6062.9390.124
1942Álex RINSSuzuki1’40.7063.0390.100
2053Tito RABATDucati1’41.3513.6840.645
2155Hafizh SYAHRINKTM1’41.7174.0500.366
2229Andrea IANNONEAprilia1’41.7864.1190.069

 

Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team